Marc Marquez à propos du test de Sepang : "Il nous faut, non pas un mais deux pas en avant".



Marc Marquez a été très clair, avec le modèle entrevu à Valence, Honda n'a aucune chance de jouer le championnat.


Les ingénieurs de Honda lui ont dit que pour le test de Sepang, ils allaient faire un pas en avant, ce à quoi il leur répondu, qu'il fallait en faire deux!


J'aurais aimé avoir plus, un petit pas plus grand. Mais ils m'ont dit à Valence avant le test qu'ils devaient faire un pas de plus pour la Malaisie. Mais un pas ne suffit pas, il faut en faire deux.


J'aimerais penser que c'est une première étape pour février, mais... (inspiration), la direction est très similaire à celle où nous sommes en ce moment. C'est un peu différent, un peu entre les motos 2020 et 2021.


Le feeling va un peu dans le sens, mais il en faut plus. Nous avons besoin de plus de puissance moteur, de plus de stabilité sur les freins - nous avons besoin de plusieurs choses sur lesquelles Honda travaille. On a un peu gagné mardi, mais pas assez.


Faut-il des changements plus radicaux?


Vous pouvez prendre des risques si vous connaissez la direction. Je ne suis pas sûr pour le moment. Je pense que c'est plus ou moins clair mais vous ne pouvez pas tenter le coup. Vous pouvez prendre un petit risque car bien sûr vous n'avez qu'une seule chance.


Parce que la moto test en Malaisie sera celle sur laquelle vous courrez toute l'année. Je leur ai dit que je m'en fichais s'ils mettaient la roue arrière devant et vice versa... Je veux juste une moto qui soit meilleure ou qui soit au niveau pour pouvoir gagner.

22 vues1 commentaire