top of page

M.Marquez :"j'ai eu deux chaleurs dans le 1er tour et j'ai juste décidé de finir la course".



Les chutes de la matinée ont eu raison de Marc Marquez.


Il avait entamé ce samedi plein d'énergie, il dit qu'il se sentait très l'aise sur piste mouillée mais dès que la piste s'est asséchée, cela a été une catastrophe.


Il n'arrivait pas à boucler un tour propre et soit il se faisait des chaleurs, soit il tombait.


Ainsi, il a décidé après les qualifications qu'il prendrait le moins de risques possibles.


Il a pris un bon départ mais après deux chaleurs dans le 1er tour, il s'est dit que prendre des risques pour finir 7ème, ce n'était pas la peine, il a donc relâché et fini la course en assurant.


Le voir faire ça au Sachsenring avait un côté très triste.


Quelques chiffres des meilleurs tours en course de Marquez aux 3 dernières apparitions sur ce circuit :


2019 : 1'21"2

2021 : 1'21"7 (avec une piste piégeuse)

2023 : 1'21"8 avec un pneu plus tendre et un réservoir plus léger.


Conclusion, c'est de pire en pis et malgré la progression des pneumatiques, la Honda est de plus en plus lente. Marquez n'est peut-être plus dans la forme de 2019 mais quand même...


En gros, je suis content d'avoir terminé la course. Il est indéniable que la matinée de qualification a été mouvementée pour moi. Nous sommes au Sachsenring, mon cœur bat plus vite ici. Ici, je travaille avec une énergie positive, je l'ai ressenti en me levant le matin.


Mon objectif était de bien faire aujourd'hui après avoir lutté hier. Normalement, nous sommes forts dans des conditions humides. C'est pourquoi j'étais compétitif dans la FP3 humide. Mais quand cela s'est asséché en Q1, nous avons encore eu beaucoup de mal.


C'était vraiment mouvementé. J'ai poussé, je suis tombé, j'ai couru vers les stands, j'ai sauté sur la deuxième moto, j'ai poussé et je suis tombé tout de suite.


Mais assis dans mon bureau entre les qualifications et le sprint, j'ai réalisé que le risque ne payait pas. Ce que je risquais pour cette septième place sur la grille n'avait rien à voir avec la victoire. Ce n'était tout simplement pas assez bien pour moi.



Néanmoins, j'ai commencé la course avec optimisme. Vous avez vu que j'ai attaqué tout de suite dans le premier tour. Mais j'ai reçu un coup de semonce tout de suite dans le virage 11, puis dans le virage 1. Dans une situation comme celle-ci, vous coupez un peu les gaz et vous finissez la course en toute sécurité.


Et sur les 3 chutes?


Oui, trois chutes en 28 minutes, c'est beaucoup. C'est trop. Mais au moins j'y suis... Je suis proche des meilleurs. Mais cela n'est possible chez nous que si vous acceptez trop de risques. La conséquence de cela, je tombe trop souvent.



31 vues0 commentaire

Comments


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page