top of page

Lucio Cecchinello : "Si Johann Zarco part au HRC, je perd mes sponsors".



La tension est vive chez le patron de l'équipe LCR. Après avoir fait un gros coup en recrutant Johann Zarco, le voilà avec la crainte de voir le pilote français partir chez le HRC.


En effet, si Honda n'arrivait pas à recruter Vinales ou plus probablement Oliveira, il ne leur resterait que l'option Johann Zarco pour avoir un grand pilote aux côtés de Joan Mir.


Et pour le moment, aucune nouvelle car le HRC poussera jusqu'au bout pour savoir s'il pourra faire signer Oliveira. Et donc chez LCR, c'est l'incertitude.


Voici d'abord ce que dit Johann Zarco :


C'est un contrat tripartite ; Honda peut choisir où me mettre. Je comprends la position de Lucio Cecchinello, mais le départ de Marc ouvre une porte. Si l'occasion se présente, on ne peut pas la refuser.


Lucio Cecchinello :


J'attends du respect. Si Zarco m'est retiré, je perdrai les sponsors qui me suivent, je leur ai promis un pilote capable d'obtenir des résultats . Et sans sponsors, je n'ai pas d'argent pour payer mes motos. Je ne veux même pas envisager cette possibilité.


Avec nous, Johann aurait des techniciens dédiés, prêts à faire tout leur possible pour lui donner la meilleure moto.

76 vues5 commentaires

5 comentarios


Paddock-89
Paddock-89
19 oct 2023

Le problème de Zarco est qu'il est attiré par les micros et les caméras. Dès qu'il voit un micro il ne peut pas s'empêcher d'aller lui dire bonjour et de s'épancher. Il devrait arrêter avec cette manie. Si au lieu de mettre toute son énergie dans des analyses souvent pertinentes il la mettait dans la course, ça irait mieux pour lui. Concernant son désir d'aller au HRC, c'est humain mais balancer ça aux oreilles du monde ce n'est pas très malin. J'espère qu'il va rattrapper le coup avec LCR car de toutes les manières il n'ira pas au HRC. Honda aura vite fait le choix entre prendre un pilote ou perdre un team alors qu'ils ont énormément besoin d'avoir plus de deux machines en piste. L'expérience de…

Me gusta

Numéro10
Numéro10
18 oct 2023

Je l'aime beaucoup Johann, mais je trouve qu'il joue à un jeu perdant-perdant.


Je comprends bien qu'il y a une opportunité pour lui de rejoindre le HRC et qu'il veut se positionner, mais à porter à ce point l'affaire sur place publique, ça met en difficulté LCR sur le plan financier et il se met possiblement une partie du garage à dos alors qu'il n'est pas encore arrivée.

LCR, de ce que je vois, c'est une structure familiale, construite autour de la personnalité loyale et bienveillante de Lucio Cecchinello. Il semble y avoir un vrai esprit de corps dans cette écurie.

Zarco, lui, a besoin de stabilité, d'affection et de support pour bien performer.


Donc braquer son futur employeur n'est…


Me gusta
Numéro10
Numéro10
18 oct 2023
Contestando a

Mais oui, je suis convaincu que Johann a bon fond, sinon il n'aurait pas été aussi honnête lors de l'épisode KTM.

Et c'est dommage cette situation publique, parce que du coup il risque de passer pour un gars qui ne respecte pas ses engagements dès que la situation ne lui convint pas. Et je suis convaincu qu'il n'est pas comme ça.

Me gusta
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page