top of page

Lucio Cecchinello : "Marquez avait développé un style particulier pour la Honda".



Rarement un responsable Honda n'était allé aussi loin dans une analyse du style de pilotage de Marc Marquez avec la Honda.


Lucio Cecchinello explique en détail ce style, ce que cherchait Marc comme qualité sur le train avant au détriment du train arrière mais qu'il s'en accommodait et il créait du poids à l'arrière avec un style bien particulier :


Je dois dire que lorsque nous courions avec Cal, Cal avait déjà dit à Marc en 2017, 2018, 2019, "écoute, nous avons besoin d'une moto plus stable au freinage".
Je ne sais pas si vous vous souvenez de toutes les fois où nos pilotes freinaient avec l'arrière roue relevée, tout simplement parce que nous avions une moto qui était très chargée à l'avant et qu'une moto qui était très chargée à l'avant statiquement donnait de grands avantages, je le répète, stabilité sous freinage, agilité.
Mais le problème c'est que tous les pilotes se plaignaient du manque d'adhérence à l'arrière, et si on freine un peu fort, il est plus facile de perdre l'avant.
Marc a toujours su gérer la limite de l'avant, même parfois en tenant l'avant de la moto avec son coude. Honda l'a reconnu et a commencé à travailler dessus et je dois dire qu'il y a eu un grand changement fin 2020 lorsqu'ils ont apporté une moto complètement différente pour 2021. Et fin 2021 pour 2022, ils ont apporté une moto aussi différente.
Nous savons tous que Marc a de grandes capacités, qui lui permettent de surmonter les problèmes. Ensuite j'ajouterais aussi une chose, Marc, de manière autonome, talentueuse, avait développé et a développé un style de pilotage spécialement adapté à la Honda, qui était une moto très chargée à l'avant, il voulait une moto très chargée à l'avant. La moto chargée devant lui donnaient de la maniabilité, cela lui donnait aussi de la stabilité au freinage.
Je ne sais pas si vous vous souvenez des freinages effectués par Marc en 2017, 2018, 2019. C'était un excellent freineur puis il perdait un peu en accélération, mais il préférait une moto avec beaucoup de poids à l'avant pour avoir ce grand avantage au freinage.
Puis il a compensé le manque de poids à l'arrière par un style de pilotage très particulier que lui seul possédait et que les autres pilotes ne pouvaient pas adopter.
Lorsqu'il faisait déraper l'arrière au premier coup d'accélérateur, Il relevait rapidement la moto en poussant sur les repose-pieds et on a pu voir que cela comprimait beaucoup plus la suspension arrière et mettait plus de pression sur le pneu arrière. Cela empêchait le pneu de glisser et de ralentir, donc disons qu'il était capable de générer du poids à l'arrière que les autres pilotes ne pouvaient pas générer en accélération.

62 vues3 commentaires

3 Comments


Max666
Max666
Apr 25

Depuis le temps, que je disais, avec VFR750... Notamment, qu'une machine si exclusive et, le pilotage gyroscopique de MMarquez étaient risqués...

Bilan, une moto seulement pour lui et, un pilotage audacieux.

Puis, paf le chien.

Et là... Plus rien. HONDA est à présent au fond de la cave, à faire de la figuration.


MotoGP 2024 - Technique - HONDA HRC - 3

Like

Intéressant cet article.

Si j'ai bien compris 2017, 18, 19 moto typiquement faite pour Marc, avec 2 conséquences :

Marc CDM tous les ans et les autres Honda boys qui galèrent (+ ou -).

Accident de Marc en 2020, Honda apporte une moto complètement différente pour 2021, et pour 2022 avec 2 conséquences : Marc galère (mais on ne sait pas si c'est dû à la moto ou à son physique) et les autres Honda boys qui galèrent (plutôt + que -).

Finalement c'était mieux quand Honda faisait une moto qui plaisait à Marc. Il serait toujours dans leur effectif aujourd'hui. Parce qu'on a beau dire que Honda ne trouve pas de solutions ces dernières années, ils ont quand même…


Like

PatDjango
PatDjango
Apr 23

Toujours personne du Honda HRC pour parler, on laisse parler les pilotes puis Lucio du team satellite LCR ...

Donc pour Lucio, à défaut qu'Honda améliore la moto sur ses points faibles, il suffirait de faire des clones de MMarquez pour résoudre le problème de la RCV.

C'est ironique bien-sur, mais le silence d'Honda Racing Corporation est édifiant et révélateur de l'impasse dans laquelle ils sont.


Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page