top of page

Luca Marini (5ème) : L'écart entre la GP23 et la GP22 s'agrandit.



Marini a réalisé un excellent samedi et a terminé 5ème à seulement 0"199 de Jorge Martin.


Mais avec un top 10 en 0"304, la moindre erreur pouvait vous faire sortir de la qualification directe en Q2.


Marini dit regarder les données de Martin, il admire son pilotage mais il note aussi qu'en cette fin de saison, la G23 fait la différence.


A propos de Jorge Martin :


En ce moment, Martin fait un excellent travail. Son ressenti sur la moto est également incroyable. Si vous regardez ses données, il peut faire n'importe quelle courbe dans un verre d'eau, comme on dit en Italie. Il est difficile de comparer les données avec lui. Nous devons donc travailler un peu et essayer de trouver un meilleur compromis.


Que pense t'il de sa propre performance?


Je crois que nous sommes compétitifs. Le problème ici à Buriram, c’est que les écarts sont pratiquement nuls. Une très bonne qualification est donc cruciale. Cependant, il sera très difficile d'accéder à la première ligne avec tous les autres Ducati, les pilotes Aprilia et aussi la KTM, j'ai prévu cela pour samedi.


Nous devons donc continuer à travailler, mais nous faisons déjà un excellent travail. C'est normal qu'il (Martin) soit un peu plus rapide parce qu'il a une moto d'usine. Après toutes les améliorations, la différence entre la moto d'usine et la mienne et celle de Bez est maintenant un peu plus grande. Mais ce n'est pas grave et ce n'est pas une excuse pour nous, car nous pouvons aussi amener notre moto sur le podium à chaque Grand Prix.

28 vues2 commentaires
bottom of page