Les principales déclarations après le sacre d'Alvaro Bautista en World Superbike.



Après le titre de Bautista ce dimanche à Mandalika, c'était la joie dans le clan Ducati.


En effet, remporter les deux titres des catégories reines de la Moto est rare et avec les sacres de Bagnaia et Bautista, le staff de Ducati ne pouvait rêver mieux.


Dans le clan Yamaha, il y a bien sur moins de joie malgré la bonne saison du champion du monde en titre.


Alvaro Bautista :


 C’est incroyable, je suis tellement heureux. C’est un rêve qui se réalise, surtout après les deux dernières années et toutes les difficultés. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont fait confiance, qui m’ont donné cette chance de me battre pour de bonnes places et nous avons décroché le titre dès la première tentative. Aujourd’hui, c’était la première fois où je me sentais un peu nerveux ou stressé, mais c’était sur la grille de la Course 2.


J’ai essayé de gérer mes émotions et, lorsque j’étais premier, je faisais beaucoup d’erreurs parce que je pensais à trop de choses ! J’ai préféré rester deuxième derrière Toprak, mais il était très fort, donc je pouvais juste le suivre. Je suis si heureux.


C’est difficile de savoir quoi dire. Pendant toute la saison, j’étais très content parce que je bénéficiais d’une grande expérience acquise par le passé. J’ai essayé d’être le meilleur pilote possible, de ne pas commettre d’erreurs. Je pense que nos performances ont été très élevées.


Je pense que Toprak et Jonathan ont fourni le meilleur niveau de performance jamais atteint. Ils ont joué à un très haut niveau dans toutes les courses. J’ai eu la chance de commettre moins d’erreurs qu’eux.


Ce qui est important, c’est aussi la régularité. J’ai pu battre Jonathan, un sextuple Champion du Monde et Toprak, Champion lui aussi, en battant tous les records sur tous les circuits, ce qui signifie que le niveau est très élevé. Nous pouvons gagner avec ce niveau incroyable.


Giulio Nava, chef mécanicien de Bautista :



Nous avons travaillé dur pour cela ; cette équipe et Ducati. Je travaille avec Alvaro depuis de nombreuses années et je suis super heureux d’être ici avec lui, de le voir obtenir ces résultats.


Cela signifie beaucoup. J’ai beaucoup de chance de travailler avec lui. On a lié une relation très forte ensemble. Nous plaisantons. Alvaro est comme mon frère. C’est difficile pour moi d’expliquer ce que cela signifie, mais cela signifie beaucoup de le voir gagner. 


Gigi Dall'Igna :



C’est un jour merveilleux pour nous. Nous avons beaucoup travaillé avec Alvaro par le passé et en 2019, nous avons accompli un travail fantastique jusqu’au milieu de la saison. Au bout du compte, nous n’avons pas pu coiffer la couronne.


Aujourd’hui, c’est une émotion fantastique. C’est une journée spéciale. C’est peut-être l’une des meilleures saisons de sa vie. Cette année, et 2006, ont été deux saisons extraordinaires pour lui. Il a remporté le titre en 125cc en 2006 et aujourd’hui il en a fait de même en WorldSBK. C’est un pilote fantastique et je suis très heureux qu’il ait pu décrocher le titre aujourd’hui. 


Toprak Razgatlioglu :



Félicitations à Bautista et à Ducati. C’était une très bonne saison, car nous nous sommes battus presque à chaque course. Nous avons perdu le titre, mais j’ai fait de mon mieux. J’ai gagné trois fois (ce week-end), et c’est un point positif pour moi. Nous avons beaucoup de respect. Nous nous battons, mais en dehors de la piste, nous parlons avec lui comme entre amis.


Je suis très heureux pour lui, et également de piloter une Ducati plusieurs années plus tard. C’est un très bon jour pour lui. Je m’en souviens l’année dernière. J’ai aperçu Alvaro avec son cuir doré et je me suis souvenu de l’an dernier, car j’avais quelque chose de très similaire ! Félicitations encore une fois, je pense qu’aujourd’hui, c’est une journée Ducati. 


Jonathan Rea :



Aujourd’hui, il s’agit d’Alvaro, de Ducati et du Championnat du Monde. Je leur adresse toutes mes félicitations. Ils ont vraiment été la référence cette année et ont dominé les courses. C’est une bonne référence pour nous pour cet hiver durant lequel nous allons essayer de progresser. J’espère juste qu’ils pourront profiter du moment présent.


Je connais ce sentiment et je suis sûr qu’il va être sur un petit nuage pendant plusieurs jours maintenant. Il a fait une très bonne année, il a contrôlé la situation et semblait à l’aise avec sa moto. On n’est jamais content que quelqu’un nous batte, mais on le respecte. Je sais ce que ça fait, je sais combien il faut travailler.


Respect et félicitations à lui. Je l’ai vu dans le tour d’honneur. Je me souviens un peu de ce feeling, car lorsque cela se produit, vous êtes dans votre propre bulle. J’ai essayé d’attirer son attention, mais il était dans sa bulle ! Je pense qu’il sera comme ça pendant un bon moment. Ce genre de choses n’arrive pas souvent, alors toutes mes félicitations. 


14 vues0 commentaire