LCR Honda : Non pas une mais deux présentations!



Aujourd'hui, l'équipe satellite LCR Honda présentait son équipe mais en deux parties.


Car Alex Marquez est sponsorisé par Castrol tandis que Nakagami est sponsorisé par Idemitsu.


Le cadre était original, un bâtiment désaffecté et dans une pièce des toiles de peintres représentant les deux pilotes.


Nous avons eu droit à une belle photo de Nakagami encore enfant.



Une présentation qui a eu lieu sous forme d'une interview de chaque pilote :






Voici leurs principales déclarations:


Nakagami :


Cette saison va être très importante, car la plupart des pilotes vont voir leur contrat se terminer à la fin de l’année. Mais au-delà de ça j’aborde ma cinquième saison en MotoGP, et il est donc temps que je montre enfin toute l’étendue de mon potentiel. Depuis le mois de décembre je bénéficie de l’aide d’un coach mental afin de progresser, et j’ai mis en place plein de petites choses pour être davantage compétitif cette saison.


Il y a beaucoup de pression, c’est certain, mais j’ai envie de ressentir celle-ci pour être davantage stimulé et pouvoir me battre aux avant-postes dès le Qatar. A l’arrivée du championnat en Europe j’aimerais bien être en train de me battre pour le championnat. Pour le moment je n’ai pas de manager, et cela a toujours été le cas, mais pour le moment je n’éprouve pas le besoin d’en avoir un, je pense pouvoir très bien me débrouiller seul.


Alex Marquez :


Je suis optimiste à propos de la saison qui s’annonce. Je ressors d’une année qui a été pour le moins difficile, une année où j’ai beaucoup appris, et où j’ai grandi en tant que pilote car j’ai souvent été en difficulté avec beaucoup de problèmes sur la moto. Dans ces conditions il est vrai que le statut de meilleur pilote indépendant serait un bon objectif, mais également le fait de finir plus régulièrement dans le top 10.


Comme je l’ai dit, nous n’avons pas été si mauvais en Malaisie au niveau du rythme : je pense que nous nous situons aux alentours de la septième ou de la huitième place, donc c’est plutôt pas mal. Je m’attends à une saison très serrée, comme les résultats à Sepang peuvent le laisser supposer. Le MotoGP est une catégorie très ouverte à présent, avec des classements très versatiles d’une manche à une autre.


Vous pouvez ainsi vous battre pour le top 10 lors d’une course et lors de la suivante ferrailler pour le podium. Tout est très ouvert, donc beaucoup de choses sont possibles. Nous allons donc poursuivre nos efforts à Mandalika de sorte d’être prêts pour la première manche au Qatar, où nous devons vraiment être dans le coup et obtenir des résultats.






Voici les deux vidéos de la présentation qu'il faut regarder directement sur youtube :








49 vues8 commentaires