top of page
  • Photo du rédacteurOuro

LA POULE AUX OEUFS D'OR

Enfants, nous avons tous appris quelques fables de ce bon Jean de la Fontaine, qui prenait un malin plaisir à dépeindre et à critiquer les tourments de son époque, en mettant en scène des animaux. Ce qui ne trompait personne, tous les lecteurs savaient très bien que derrière ce bestiaire, c'est d'hommes dont il parlait, et des puissants.

Pour vous dont la mémoire peut parfois être défaillante, un rappel de cette fable :


L'Avarice perd tout en voulant tout gagner.

Je ne veux pour le témoigner

Que celui dont la Poule, à ce que dit la fable,

Pondait tous les jours un œuf d'or.

Il crut que dans son corps elle avait un trésor.

Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable

A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,

S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.

Belle leçon pour les gens chiches :

Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus

Qui du soir au matin sont pauvres devenus

Pour vouloir trop tôt être riches ?


La morale de cette histoire, c'est que ceux qui en veulent toujours plus par cupidité risquent fort de tout perdre…


Mais me direz-vous, qu'est ce que cela vient faire sur un site dédié à la moto? J'y viens, patience...

Le parallèle entre cette fable et notre sport préféré m'est venu suite à la chute de Marquez lors des FP4 de Mandalika. Mais cela était déjà présent dans mon esprit depuis quelques malheureux épisodes dont l'accélération a été constatée ces dernières années. J'y reviendrai.

La chute de Marquez et les conséquences de celle-ci émanent d'après moi d'une conjonction de facteurs et d'intérêts qui nous feront très rapidement revenir à la morale de notre fable.

C'est parti:

Tout d'abord, bien évidemment, le premier responsable de la chute est Marquez lui même. A ce moment, nous sommes en FP4, il n'a pas besoin d'en mettre autant, d'autant que les FP4 se sont déroulées sur une piste à peu près sèche et que la pluie était annoncée pour la course. On m'objectera que c'est son caractère, que cela fait partie de son ADN, qu'il a toujours été risque tout, je répondrai à tout ceci qu'il n'a rien appris de ses mésaventures passées. Il avait été mis en garde par ses médecins, il avait pourtant fait une course assez sage à Losail, mais non. Tiens, pour les lettrés parmi vous, cela me rappelle une autre fable, d'Esope

cette fois. Il s'agit du scorpion et de la grenouille, avec comme morale qu'un scorpion reste un scorpion, qu'il ne change jamais. Marquez est conscient de son statut d'incontournable chez Honda, d'autres que lui le sont également, à commencer par Puig.

Ce dernier, que je ne porte pas dans mon coeur, est le team manager du HRC avec les moins bons résultats. Sa poule aux oeufs d'or a été blessée, il est vrai, mais il porte une responsabilité dans cette affaire. Souvenez vous, Espagne 2020, chute de Marquez qui repart et c'est le début de ses ennuis. Que faisait alors cet âne d'Alberto? Il a passé son temps à l'exciter du bord de piste, ne cherchant jamais à le calmer, à lui passer un message de quiétude ou d'attention. Ensuite, il a été incapable de freiner les ardeurs de son pilote à vouloir remonter sur la moto malgré son bras brisé, à moins qu'il n'ait été lui même à l'origine de ce retour ô combien trop rapide. Un discours "guerrier", eh, Alberto, va te défouler en Ukraine, ici c'est pas la guerre.

A Mandalika, peu avant le départ de la course, la moto de Marquez était prête, comme s'il ne lui était rien arrivé. Alberto a commencé à ouvrir l'estomac de sa poule.

Le rôle de Repsol, grand argentier du HRC, ne doit pas être non plus neutre dans toute cette mauvaise histoire. Pression sur le HRC qui remet ensuite le singe sur l'épaule de Puig? Va savoir, mais ce n'est pas impossible .

Tonton Carmelo aime bien l'or, et les oeufs que pondent les poules. Il a perdu le maître du poulailler, parti materner, il lui reste le jeune coq, les autres poulets n'ayant encore pas démontré grand chose. Tonton doit vendre son truc aux télés du monde entier, à Amazon aussi. Faut que ça brille, qu'il y ait du sang sur les murs. Blood, sweat and tears promettait Churchill aux anglais, Tonton Carmelo fait de même avec les pilotes. Par exemple, pour sortir du cas Marquez, ce sont les "accidents" du moto3, c'est le jeune Fernandez qui se met une boîte monumentale aux essais de Sepang, ayant oublié qui il était et ce qu'il faisait là. Dangereux pour sa santé? certainement, mais show must go on et la poulette doit continuer à pondre.

Un protocole sur les concussions, sur les commotions cérébrales? Mais vous n'y pensez pas, pour quoi faire?

C'est sur un article de Paddock tiré de la série d'Amazon ou l'on voit Martin, fraichement revenu de 8(!!!) fractures se faire "motiver" par son chef mécano : "montre leur que t'as des couilles, tu pleureras après..." La poulette doit pondre, encore et encore.

Cet écosystème, car c'en est un, est là pour générer un max de fric car c'est un business avant d'être un sport. Nous autres, passionnés, avons tendance à l'oublier.

Panem et circenses, disaient les romains. Comme ce bon Jean de la Fontaine, c'est toujours d'actualité.

Alors, il faut nourrir le Golem. Plus, toujours plus. Toujours plus de courses, toujours plus de pays. Ainsi, nous venons d'assister à une course en période de mousson, avec chaleur et humidité d'outre tombe. Qui plus est sur un circuit qui se désagrégeait, ou les habitants ont été déplacés, expropriés manu militari. La poule doit pondre.

Et l'histoire ne fait que commencer, des Mandalika, il y en aura d'autres, en Finlande, en Arctique ou sur la Lune.

Et nous, nous applaudissons, idiots utiles d'un système mortifère... Et je suis le premier à battre des mains très fort, malheureusement pour moi, je ne réfléchis qu'après.

Mais, même le phoenix, cet oiseau légendaire qui avait le pouvoir de se régénérer, finissait consumé par son propre pouvoir.

J'espère, à l'heure ou j'écris, que nous reverrons Marquez, j'espère que Puig comprendra ses erreurs, que les médecins se souviendront de leur serment d'Hippocrate, que Michelin prendra également la sécurité des pilotes dans son équation ou seule la performance doit être le résultat, j'espère que tous les pilotes de toutes les catégories aient un mot à dire sur le devenir de ce circus, qui broie ses propres enfants.

j'espère, mais j'oubliais, panem et circenses.

Je vous laisse, je vais aller voir si la poulette a pondu...

95 vues8 commentaires

Posts récents

Voir tout

8 Comments


Sir Roger'S
Sir Roger'S
Mar 26, 2022

Salut brother,

Moi j'ai connu l'Exup sur mes 1000 FZR mais l'Esope n"était pas encore sorti. Pour résumer, Honda c'est partagé les morceaux de la bête et ils nous ont laissé le croupion....

Merci pour ce merveilleux article, La Fontaine c'était pas un con tout de même, par contre Puig est habillé pour les 4 saisons.

Tu pourrais nous refaire un article sur Carmelo et Picsou, ça aide Phillipe et franchement on se marre. 🤣🤣🤣

Like

PatDjango
PatDjango
Mar 26, 2022

Joli mec, beau torchon comme on dit !


Tu l'as bien dit Ouro, la Dorna a perdu sa plus grosse poule aux oeufs d'Or, mais pas complètement même si elle n'est plus dans la place, elle l'est quand même car le système repose en partie dessus à tous les niveaux, Teams, marketing, sportif, formation des pilotes, financier, contrats avec différents constructeurs etc, c'est même devenu un pilier !

Cette place-là, t'inquiète pas qu'il la garde au chaud Tonton Carmelo, tout comme Yamaha.


Tu parles plus bas des sports moins exposés, mais dans chaque sport c'est des sportifs qui par leurs exploits font qu'il y a un engouement, et quand il y a une fibre nationale encore plus.

C'est parfaitement visible…


Like

Unknown member
Mar 26, 2022

Eh bien, merci pour cet excellent article, instructif et oh combien bien rédigé. Je ne connaissais pas la fable d'Esope (qui serait plutôt "le laboureur et le serpent gelé", celle de la grenouille et du scorpion en serait une adaptation d'après Wiki), Panem et circenses, le Golem...on en apprend des choses, j'adore, merci. A vous (re) lire.

Like

Paddock-89
Paddock-89
Mar 25, 2022

Salut Ouro, Le sport en général, s'il est professionnel, est un poulailler et la poule aux œufs d'or a de nombreuses petites sœurs. Il a malheureusement dépassé le stade de la recherche des seuls profits.

Dans d'autres disciplines la recherche des profits passe au second plan et l'argent n'est plus le but ultime mais un moyen.

Regarde la Qatar avec le football; Ils se foutent du pognon qu'ils dépensent au PSG. Ce qu'ils veulent c'est s'acheter une image, une aura, une histoire.

Idem l'Arabie Saoudite qui va dépenser des milliards de dollars pour obtenir une image moins moche en "achetant" les sports mécaniques.

Dans le sport tout est bon comme dans le cochon.

Le sport attire l'argent. Le sport attire les télévisions…


Like
Ouro
Ouro
Mar 26, 2022
Replying to

Merci Paddock,

Je me permets de rectifier: tous les sports n’attirent pas les télés, loin de la même.

Et les télés amènent deux fléaux: l’argent et l’image.

Je suis un fan absolu de décathlon, que tu vois une vois tous les 4 ans a la télé, et pour autant tu as dans ce sport les sportifs ultimes.

C’est injuste mais c’est ainsi.

Pour rester sur la moto, pas de trial, pas ou très peu d’endurance, pas d’enduro, pas de grass track, pas d’ice races. Y a de la vitesse, mais uniquement au niveau mondial. Championnats d’Europe et nationaux, tintin, tu peux attendre.

tennis, foot, golf, F1, tant que tu veux.

Apres, c’est l’histoire de la poule et de l’œuf, on…

Like

Nik
Nik
Mar 25, 2022

Tu expliques très bien la transposition de ces fables au monde du sport moto.

Malheureusement on pourrait les transposer à quasiment tout ce qui fait notre "société moderne", et son hyper-consumérisme destructeur.

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page