KTM investit dans l'aéro en Moto Gp pour viser le titre mondial.



6 années après leurs débuts, Pit Beirer déclare qu'il est temps pour l'équipe KTM de viser plus haut.


Jusqu'ici, des progrès ont été réalisés mais il manque la cerise sur le gâteau, le titre mondial.


La KTM est une bonne moto, capable de nombreux top 5 sur piste sèche avec Brad Binder et capable de victoires sur piste mouillée grâce au talent sous la pluie de Miguel Oliveira.


Mais pour franchir un palier supplémentaire, KTM a décidé d'investir et sait que l'aérodynamisme est un facteur clef dans le Moto Gp moderne.


Laissons la parole à Pit Beirer :


Notre directeur technique Fabiano Sterlacchini a osé changer les choses par rapport à avant. C'est seulement avec des gens comme ça qu'on peut avancer en MotoGP. Nous devions changer quelque chose dans le projet si nous voulions faire un autre pas en avant. Dieu merci, Fabiano a osé le faire. Nous allons continuer dans ce style, rester au top et à un moment donné ça marchera.


Cependant, nous devons faire face à la concurrence et pour le moment Ducati et Aprilia ont une longueur d'avance ou peut-être deux. Notamment au niveau de l'aérodynamisme, un secteur de plus en plus prédominant en MotoGP, capable de faire la différence dans une compétition de plus en plus serrée, où ce sont les détails qui permettent de gagner.


KTM a décidé d'investir davantage dans l'Aero-pack, d'où la visite de Pit Beirer au siège de Red Bull Racing et Red Bull Technology à Milton Keynes...


Red Bull Racing utilise à lui seul 230 aérodynamiques, il ne suffit pas seulement d'utiliser des ailerons (pour être compétitif).


Nous travaillons dur et lancerons une fusée intelligente l'année prochaine.


Avec l'arrivée de Jack Miller aux côtés de Brad Binder et le retour de Pol Espargaro dans l'équipe Gasgas, KTM met tous les moyens pour arriver à son rêve mais c'est souvent la dernière marche qui est la plus difficile à atteindre.

30 vues2 commentaires