top of page

Jorge Martin tiendra t'il le rythme toute la saison face à Bagnaia?



Il est indéniable qu'en cette saison 2023, Jorge Martin a franchi un cap. Fini le pilote qui faisait un gros coup ici et là et qui ensuite rentrait dans le rang.


Cette année, on constate + de régularité même quand la gagne n'est pas possible.


Mais franchir un cap est une chose, pouvoir tenir le rythme de Pecco Bagnaia en est une autre.


On l'a vu ces derniers week-end, Bagnaia est toujours là aux avants postes, entre le Mugello et Assen, en 6 courses, Pecco a remporté 2 courses principales, une course sprint et finit 3 fois second.


Et là est le problème, c'est que souvent, l'adversaire de Bagnaia sur un circuit n'est pas le même le circuit suivant, entre le Sachsensing et Assen, on est passé de Martin à Bezzechi.


Donc Bagnaia peut rouler plus sereinement, il n'a pas besoin de prendre les risques pour gagner, il sait que le plus souvent, le pilote qui le dominera sur une ou deux courses ne le dominera pas la course suivante.


Laissons la parole à Gino Borsoi (team manager de l'équipe Pramac Racing) :


A propos du championnat?


Voyons voir, nous devons voir étape par étape. Nous n'avons pas besoin de rêver maintenant. Ce n'était que la première partie de la saison. Nous devrons attendre et voir ce qui se passera de la mi-saison à la finale.


Et pour le très bon matériel mis à disposition de Pramac?


Oui, c'est vrai. Ducati a fait un excellent travail ces dernières années, y compris pour les équipes satellites. Ils nous fournissent une moto parfait, nous avons plus ou moins le même matériel à notre disposition. C'est très important pour nous, mais c'est aussi bon pour Ducati. Parce que de cette façon, ils peuvent placer de nombreuses motos devant tout le monde.


Cette façon de travailler nous donne l'opportunité de voir les données de toutes les autres équipes Ducati. Et je pense que c'est la clé pour Ducati, à cause de cela, nous pouvons toujours nous améliorer. Parce que vous pouvez apprendre des données des autres pilotes, vous pouvez voir où ils sont meilleurs et en fin de compte, nous pouvons simplement nous améliorer à partir de cela.


Un week-end de course est si court, mais avoir toutes les données à portée de main peut vous faire gagner du temps lorsqu'il s'agit de trouver la meilleure configuration pour le pilote.


Et pour le duo de pilotes en 2024?


Le meilleur scénario que j'ai en tête, et je pense que c'est aussi le scénario parfait, est de garder les deux pilotes dans mon équipe.

49 vues3 commentaires

3 commentaires


Nik
Nik
29 juin 2023

A mon avis non, Martin n'est pas au niveau de Bagnaïa. Il est très rapide, mais mentalement il gère moins bien que d'autres.

Je crois que Bezzechi et Bastianini, qui n'a pas eu de chance cette année, d'où ses résultats non représentatifs, sont meilleurs que Martin.

J'aime
neuf3-ms
neuf3-ms
29 juin 2023
En réponse à

Bezzechi a la moto de l'an dernier et bénéficie de toutes les données pour chaque circuit, Enea est doublement impacté par sa longue blessure :

- il manque de roulage

- il n'a pu faire évoluer ni sa moto, ni son pilotage; Question : 2 cailloux dans la chaussure ou 1 dans chaque ?

Et je te rejoins pour dire, qu'à mon sens, Jorge est moins fort intrinsèquement.

J'aime
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page