top of page

Jorge Lorenzo : "Si j'avais gagné un mois plus tôt avec Ducati, ma carrière aurait été changée".



Une carrière se joue parfois à peu, à des circonstances, à une certaine temporalité.


Avec des si, on pourrait refaire toute une histoire mais si Jorge Lorenzo avait commencé à briller avec Ducati en mars 2018 et pas au mois de mai, tout aurait pu changer.


Malgré quelques bons résultats en 2017 avec 3 podiums, le triple champion du monde ne se sentait pas à l'aise sur la Ducati.


Et puis miracle, au printemps 2018, Ducati écoute Jorge et change l'ergonomie de sa moto pour qu'il se positionne mieux dessus et à partir de là, tout a changé. En 6 grand prix, il remporta 3 victoires et une seconde position.


Et ce que peu de personnes savent, c'est que c'est Ducati qui a décidé de rompre avec Jorge Lorenzo alors qu'ils ne savaient pas que le pilote espagnol avait déjà décidé de partir chez Honda vu qu'il se savait sur la sellette.


Voici la déclaration de Ciabatti le 17 juillet 2019 :


Nous avons recruté Jorge pour qu’il devienne champion du monde, il a essayé lors de sa première année mais les choses se sont passées différemment. La deuxième année a mal commencé et cela a créé une situation difficile. Je crois qu’il est compréhensible que nous ayons alors pensé quelque chose d’autre.


La décision a été prise après Le Mans. Il y a des fois où tu dois prendre une décision, point barre. À ce moment, ce qui est arrivé est arrivé.


Jorge a décidé de signer avec Honda avant que nous ne lui communiquions notre décision, parce qu’il pensait qu’il n’aurait pas l’opportunité de continuer avec Ducati. Mais il est sur que nous parlions avec Petrucci depuis plusieurs semaines. Ce n’était pas un secret, car nous avions été clairs avec le manager de Jorge.



La suite on la connait, Jorge Lorenzo a commencé sa série de chute fin 2018, un exemple, il était second à Misano, il remontait sur Doviziozo mais tomba. A partir de là, il ne marqua plus que 4 points le reste de la saison et manqua plusieurs courses.


Et puis les débuts avec Honda ont été très difficiles et quand il a commencé à se sentir plus à l'aise, sa chute à Assen a brisé son élan et c'est là que Jorge a commencé à penser à la retraite.


Aujourd'hui, il revient sur ces années là et d'abord le pourquoi de son départ de Yamaha :


J'avais besoin d'une nouvelle motivation, de travailler avec de nouvelles personnes et avec une moto différente. J'ai choisi Ducati parce que je savais que tôt ou tard, Dall'Igna aurait la meilleure moto. Malheureusement, il y parvint trop tard. J'aurais aimé gagner la course du Mugello une semaine ou un mois plus tôt, car cela aurait beaucoup changé mon passé.


En 2018, il était clair que, quand ils m'ont donné quoi j'avais besoin, j'avais déjà pris confiance en la conduite. C'était une Ducati moins complète, pas encore la meilleure mais la plus rapide. Et sans Marquez sur la piste en 2020, il aurait été plus facile de remporter le championnat du monde.


Je ne veux pas prendre pour acquis ce que nous ne saurons jamais. Cependant, j’ai démontré qu’avec de la constance et de la persévérance, je pouvais aller vite avec n’importe quelle moto. Je pense que j'aurais aussi réussi avec Honda, sans la blessure d'Assen.

38 vues1 commentaire

1 bình luận


TheWorms85
TheWorms85
07 thg 12, 2023

J'aurai tellement voulu le voir continuer chez Ducati. Ils auraient vraiment dû l'écouter plus tôt. Ils savaient très bien que Lorenzo est un pilote pointilleux qui a besoin que tout soit parfait pour performer. Pour moi, à l'époque, c'était le seul autre pilote capable de gagner contre Marc.

Thích
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page