top of page

Jorge Lorenzo : "Les pilotes actuels ne sont pas des stars à cause des chaines payantes".



Jorge Lorenzo est un homme heureux aujourd'hui et il le dit. La retraite sportive ne lui pèse pas, au contraire, il en profite pour s'occuper et il dit qu'il a toujours des choses à faire.


Mais bien sur, quand Jorge est interviewé, il est logique qu'on lui parle du passé, de Rossi et Marquez, de 2015, de son départ pour Ducati.


Et il nous parle aussi du pourquoi les pilotes actuels sont moins connus mondialement.


Sa vie actuellement?


La vérité, c'est que je me suis beaucoup amusé et que je suis content de ma vie. J'ai entendu de nombreux ex-coureurs, ex-footballeurs dire qu'ils étaient déprimés après leur retraite, mais l'inverse s'est produit pour moi.


Je suis beaucoup plus heureux parce que je peux faire des choses que je ne pouvais pas faire avant, je peux profiter de tous les plaisirs de la vie, avoir une certaine discipline, parce que chaque jour j'essaie de m'entraîner un peu. Mais je suis heureux, la vie est si grande et tu peux faire tellement de choses que tu ne finis jamais.


Les tensions avec Rossi et son envie un jour de le défier sur 4 roues :



Ce serait amusant, car je pense que nous n'avons plus la même pression des motos et nous pourrions parler plus et commenter plus de choses sur la course et la vie. Tout s'est amélioré après être allé chez Ducati. Il pensait que nous étions d'accord pour que je gagne le championnat. Mais bon, comme on dit, le temps guérit tout. Marc Marquez n'a certainement pas encore été pardonné, mais avec moi, les choses ont changé et il y a un respect mutuel.


Et à propos de la notoriété des pilotes?



Je pense qu'on a eu de la chance, les sportifs de ma génération, Pedrosa, Marquez aussi, bien qu'il soit arrivé peu de temps après, moi et Fernando Alonso aussi, nos sports étaient ouverts.


Donc, en Espagne, 95 % des gens me connaissaient, sinon 99 %, n'est-ce pas ? Mais maintenant Alex Rins, Maverick Vinales, Joan Mir, peu les connaissent car il y a cinq ou six ans, ils ont commencé à être diffusés sur la télévision payante.


Et on est passé de trois, quatre ou cinq millions à 300 000, 500 000, un million de téléspectateurs maximum. Par conséquent, seuls ceux qui sont vraiment passionnés par la moto et qui sont prêts à payer suivent ce sport.

22 vues1 commentaire

1 Comment


Mildes
Mildes
Jun 17, 2023

En ce qui me concerne je trouve son raisonnement tout à fait crédible.

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page