top of page

Jonathan Rea : "Je comprends pourquoi Toprak allait vite avec la Yamaha".



Ce mardi 31 octobre et ce mercredi 1er novembre 2023, Jonathan Rea a donné un nouveau virage à sa carrière, il quitte sa marque historique pour laquelle il pilotait depuis 9 saisons et prend le guidon de la Yamaha championne du monde 2021 et vice-championne 2022 et 2023.


Et les premiers commentaires du pilote irlandais ressemblent étrangement à ceux de Johann Zarco en 2017 ou ceux de Fabio Quartararo en 2019 quand ils ont découvert la Yamaha M1 Moto GP.


Il semble que la R1 et la M1 qui sont deux motos différentes ont un même ADN, une facilité d'utilisation dès les premiers instants mais Jonathan dit la même chose que Zarco et Quartararo, il est facile d'aller vite mais il est difficile d'aller chercher la limite.


Cela a été un gros choc de rouler sur la moto car j'ai ressenti beaucoup de sensations différentes par rapport à celles auxquelles j'étais habitué.


D'une manière positive, la moto est très conviviale. Très facile d'aller vite mais moins pour aller à la limite. Pas à pas, nous avons essayé différentes choses. Différentes combinaisons de pneus, pour comprendre comment Yamaha utilise les différentes options de pneus.


J’ai pu constater, par le passé, que Yamaha avait optimisé le pneu SCX. Nous passons donc par là. Nous avons apporté des modifications à la configuration. J'ai demandé différentes configurations électroniques, mais pas beaucoup.


J'ai utilisé le réglage de base de la R1. Lors du prochain test, nous essaierons quelques parties de développement. C'était ne expérience vraiment positive ces deux jours.


Je ne peux pas encore dire que la R1 est vraiment à moi, mais j'ai un sentiment familier avec elle maintenant.


C'est une sensation vraiment différente, avec la R1. Un sentiment unique. La moto a beaucoup de motricité, une motricité facile à utiliser. Cela incite à aller vite, cela inspire confiance. Vous pouvez mettre les gaz et utiliser la puissance de la machine. Même lorsque vous allez très vite, vous avez l'impression que vous êtes sous contrôle.


Maintenant, je peux comprendre pourquoi Toprak roulait comme il le faisait ! Pourquoi Locatelli était compétitif cette année ! Je comprends pourquoi maintenant!


Lors du prochain test, nous pourrons aborder davantage de réglages. Je suis agréablement surpris par les premières sensations.


Une chose que j’ai ressentie ? Nous pourrions utiliser les pneus usés et être compétitifs mais nous devons être dans une situation de course car tout le monde, lors des essais, a des stratégies différentes.


Où voit-il des domaines où s'améliorer?


Je pouvais sentir un peu plus d'adhérence dès que j'ouvrais les gaz. Un domaine que nous pourrions améliorer. Des cartographies qui suivent mon style de pilotage.


Continuez simplement à travailler, à essayer différentes pièces, à comprendre comment différentes pièces influencent la moto.


La communication entre mon chef d’équipe et mon ingénieur en électronique ne fera que s’améliorer. Comprendre mes commentaires, réagir de telle manière.



34 vues0 commentaire
justbiker-footer.jpg
bottom of page