top of page

Jonathan Rea : "J'ai passé une mauvaise journée, je n'avais rien sous contrôle".



Ce n'était pas la journée de Jonathan Rea ce dimanche à Phillip Island.


Après sa seconde position de samedi dans la course 1 mais disputée sur une piste humide, Rea est rentré dans le rang ce dimanche.


Il n'a jamais eu le contrôle dans ces deux courses, il n'a fait que subir et encore subir.


7ème de la course sprint à 4"9 de Bautista, il sembla encore + en difficulté lors de la course 2 qu'il termina à la 8ème position à 14"7 du vainqueur.


Il se porta en tête de groupe pour ralentir le rythme et préserver ses pneus pour la fin de course mais quand Bassani l'a passé pour le gain de la 4ème position, il a du cravacher et ses pneus se sont vite effondrés.


Un week-end à oublier pour Jonathan qui aura l'occasion de se remobiliser dès le weeend prochain à Mandalika :


Lors de la course 2, j'ai vu Locatelli en tête du groupe et je me suis dit : « c'est mon gars », car il a un bon rythme cette semaine. Je suis arrivée en tête du groupe et « Loka » était devant et il était sur le point de partir !


Je me suis rendu compte que j'étais juste en train de me battre avec ce groupe et puis, tout à coup, je n'ai plus eu le moindre contrôle. J'économisais vraiment mes pneus, en utilisant des lignes courtes et en soulevant la moto.


Nous devons juste nous ressaisir et comprendre pourquoi, car il y a quelques mois, j'ai pu concourir et être beaucoup plus rapide sur une plus longue distance. Pour être honnête, c'est un peu un casse-tête. Je ne pense pas que ce résultat reflète la réalité de notre situation actuelle.


J'ai eu l'impression qu'à l'intersaison, nous avions vraiment amélioré la moto, mais c'est vrai. C'est une mauvaise journée et en WorldSBK en ce moment et il faut se battre pour ces positions. Nous devons nous assurer de ne pas avoir trop de mauvais jours à partir de maintenant.



8 vues0 commentaire

Comments


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page