top of page

Joan Mir a vécu un week-end désastreux et ne se cherche pas d'excuses.



Alors qu'on avait vu Joan Mir reprendre un peu du poil de la bête il y a quelques grands prix, il est retombé dans une spirale infernale au Sachsenring.


Le champion du monde 2020 n'a jamais vu la lumière ce week-end et le pire, il a été totalement éclipsé par son coéquipier qui a fait son week-end le plus abouti avec Honda.


En course Sprint, Mir a fini 21ème à 11 secondes de Marini et dans la course du dimanche, il a terminé 18ème à près de 18" du demi-frère de Rossi.


Et il sait que cette mauvaise prestation n'est pas due qu'à la moto :


Nous avons eu une belle échange après la course et nous devons comprendre ce qui s'est passé aujourd'hui, car j'ai eu différents problèmes qui ne m'ont pas permis d'attaquer. Ce fut un week-end un peu difficile pour Honda, mais surtout pour moi. Je ne pouvais pas profiter de la moto, je ne pouvais pas pousser et j'ai eu de nombreux moments où je suis presque tombé sans même pousser à 100 %.
Nous devons analyser un peu et pourquoi cela nous a-t-il coûté autant dans cette course. Nous avons eu une idée, car le premier jour nous avons essayé une moto complètement différente.
Il y a beaucoup de choses à ajuster, mais comme je l'ai dit, il n'y a pas d'excuses , nous allons travailler dur pour redresser la situation. Si vous êtes fort lors de la prochaine course, personne ne s’inquiétera pour celle-ci.

35 vues1 commentaire

1 Comment


Caballero
Caballero
il y a 3 jours

MIR régresse, MARINI progresse...ZARCO et NAKA en délicatesse...moralité HONDA toujours en détresse.

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page