top of page

Joan Mir (5ème) : "L'équipe commence à comprendre mes vertus de pilote".



Mais qu'est-il arrivé à Joan Mir ce week-end?


Comment a t'on pu passer d'un pilote qui était abonné aux dernières positions et qui n'avait marqué que 5 points depuis le début de saison à ce pilote qui s'est battu pour le top 5 aujourd'hui?


Pour la 1ère fois cette saison, on a vu le HRC avec deux pilotes très proches en performances et même si Marquez gardait un léger avantage en rythme de course, Mir a toujours été là, très proche et très propre.


Il semble qu'au test de Misano, Mir a mis le doigt sur les bons réglages sur cette Honda et ce circuit de Buddh a mis en évidence les qualités de la moto japonaise, le tout conjugué a donné ce week-end rempli d'espoir pour Joan Mir.


Évidemment, je suis super content de la performance de ce week-end. Nous avons fait un excellent travail en essayant de comprendre un peu plus la moto, et il semble que nous ayons compris quelque chose ce week-end. Ce test de Misano, je pense que c’était crucial, c’était important.


Aurait-il pu prétendre au podium?


J’ai eu un problème dans la deuxième partie de course, dès le dixième tour. J'ai commencé à avoir beaucoup de vibrations dans le pneu arrière, je pensais même que je ne pourrais pas finir la course. J'ai donc dû ralentir un peu pour pouvoir finir.


C'était vraiment dommage car j'étais derrière Fabio et je me sentais à l'aise, mais j'ai eu ce problème qui était étrange. Cela a donc un peu conditionné la deuxième partie de notre course et je ne pense pas que nous ayons pu profiter du potentiel que nous avions pendant le week-end.


Et les améliorations de ce week-end?


Marc a franchi une étape qui lui a permis d'être un peu plus fort. Mais pour moi, nous avons aussi fait un grand pas. J'ai repris un peu de confiance et j'ai pu m'adapter un peu plus vite et être rapide sur la piste. C'était fantastique, je ne m'y attendais pas.


Nous étions rapides vendredi, nous nous sommes bien qualifiés et lors du warm - up nous avions un bon rythme. Pendant la course, je savais que je n'avais pas de moto pour gagner, mais nous nous sommes battus pour cette cinquième place, en donnant tout et en obtenant le meilleur résultat de l'année.


Maintenant, nous pouvons avoir une base avec laquelle je me sens à l'aise. L'équipe commence à comprendre mes vertus en tant que pilote et je commence à comprendre la moto. Cette course m’a aidé à avoir plus de confiance et nous devons nous ressaisir. Je pense donc que nous devrions avoir quelque chose de plus risqué pour poursuivre notre évolution.


Espérons pour Joan Mir que ce circuit ne soit pas pour Honda ce qui s'est passé après Austin et c'est ce que pense son chef de file qui attribue ce bon week-end aux caractéristiques du circuit qui ressemble à Austin. Mais même si Honda reculait, Mir lui au moins a trouvé la confiance.



62 vues2 commentaires
justbiker-footer.jpg
bottom of page