top of page

Jeremy McWilliams parle d'Acosta, Marquez et bien d'autres sujets.



L'ancien pilote irlandais en 250, 500 et Moto GP nous parle du Moto GP actuel.


Il en profite pour faire l'éloge de Pedro Acosta et parle de la ténacité de Marc Marquez.


Il donne aussi son avis sur le règlement Moto GP et pense que réduire la cylindrée est une mauvaise idée.


Que pensez-vous de Pedro Acosta ?

Pedro vient actuellement d'une autre planète. C'est fou. Cela montre également à quel point il est imprévisible de savoir si un nouveau venu en Moto 2 sera opérationnel. Je ne comprends pas vraiment pourquoi un Remy Gardner ou même un Raul Fernandez n'ont pas atteint le sommet.
Ok, Raul a encore sa chance, mais il traverse une période plus difficile. En tout cas, Pedro Acosta est formidable à tous points de vue.
Je lui ai également parlé récemment et je l'ai confronté au fait que Marc Márquez le considère comme un futur champion du monde. Acosta a répondu : « Je suis d’accord avec lui. » Et il dit cela sans aucune arrogance. Je lui ai également demandé comment il fêterait sa première victoire. Il a simplement dit : "Alors j’irai voir Pit Beirer et je lui poserai des questions sur la moto orange".

Et sur Marc Marquez ?

Marc est Marc. Au Portugal, on pouvait clairement voir qu'il n'a pas changé du tout. À mon avis, il conduit avec autant de détermination qu’à ses débuts. Il ne peut tout simplement pas accepter que les réglages de sa moto lui imposent des limites.
Il est complètement différent des autres. Il ne lui viendrait jamais à l’idée de contourner les faiblesses de sa moto. Il se confronte toujours à la réalité. Lui et Pedro sont les gars les plus excitants pour moi en ce moment.

Comment expliquez-vous la stagnation des équipes japonaises ?

C'est vraiment incroyable. Parce que si je constate que je ne fais aucun progrès, alors à un moment donné, je dois demander à quelqu'un de m'aider. Il est respectueusement « normal » parmi les constructeurs européens de faire appel de temps en temps à des ingénieurs de la concurrence, dans le cas le plus simple, pour copier quelque chose. Les Japonais semblent ici très réservés.
C'est pourquoi leurs pas sont très petits et lents. À mon avis, la clé réside avant tout dans la zone « châssis ». Yamaha se concentre principalement sur la simplification de la conduite. Certes c'est important, mais à mon avis ce n’est pas la tâche la plus importante. Mais l’affaire n’est bien sûr pas anodine et Honda et Yamaha ont la capacité de la maîtriser.

Que pensez-vous du règlement 2027 et de la baisse de cylindrée ?

Pour être honnête, à mon avis, réduire la cylindrée n’aidera pas du tout. Plutôt le contraire. C'est du moins ce qui s'est passé après la décision de passer de 1 000 à 800 cm3. En un an, les motos étaient de plus en plus rapides, même dans les lignes droites.
La vitesse folle en sortie de virage est particulièrement critique. L’électronique, le châssis et les pneus permettent aujourd’hui des vitesses incroyables. Réduire la cylindrée ne changerait rien. Si nous parlons de performances, il faudrait alors limiter la vitesse.

Et concernant l'aérodynamique ?

Je ne pense pas que cela servirait à quelque chose en termes de sécurité de mettre le travail des aérodynamiciens à la poubelle. Nous avons vu que les solutions aérodynamiques permettent également de mieux contrôler les motos. Donc, à mon avis, ce serait un pas en arrière.

Existe-t-il un moyen d'augmenter la sécurité ?

Une mesure pourrait de jouer sur les pneus et qu'ils perdent un peu de performance. Les réglages agressifs et les pneus super adhérents augmentent le risque. Mais de toute façon, il sera difficile de ralentir le rythme avec l'idée actuellement envisagée. Je ne dis pas que vous ne pouvez pas parler de règles, mais 850 cm3 ne réduira pas la vitesse. Ça c'est sûr.

42 vues0 commentaire

Comments


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page