Grand Prix de Catalogne MotoGP: L'analyse


Quand même, Aleix dit ailleurs qu'il aurait pu suivre Fabio mais je ne vois pas bien quand durant la course. Il rend 0,425 au meilleur chrono en course et même s'il avait été devant en entrant dans le dernier tour, il a jeté l'eau du bain et le bébé avec ...

Mode Aznavour On: "J'me voyais déjà en haut de l'afficheeu ..."

C'est à la foi drôle et désolant pour lui car il fait une belle course, il n'y a pas mort d'homme il s'en remettra mais il prend une dose au championnat.


Au championnat, Bagnaia lui il a pris un bon coup de boule de Nakagami qui a la tête dur. J'aimerais bien voir son casque après ça car on voit pas bien s'il tape que dans le pneu ou la jante. En tous cas le choc a été violent au point d'envoyer Bagnaia valser, faut y aller quand même.

L'envol de Rins confirme aussi que le Naka il arrivait pleine balle, en balayant de l'arrière au freinage, ça s'annonçait mal !



Au final les grands perdant de cette course c'est Bagnaia et Ducati Corse, Miller 14ème !!

Pour Bagnaia c'est 66 points de débours, la redescente est encore plus dure avec un Fabio intraitable et dominateur. Là il est bien marron Pecco et Ducati aussi pour un titre pilote ou même team, c'est pas gagné avec Miller en promenade ...

On peut brièvement évoquer Honda aussi qui va essuyer les plâtres de Nakagami, un Pol dernier et Alex Marquez 10ème qui "sauve" la marque sinon c'était fanni ...


Ce n'était pas la plus belle course mais il y a eu course quand même et c'est Fabio qui l'a remporté, en mode "El Martillo" ou métronome il a récité sa partition, net et depuis le départ car il y plonge dans le trou, sinon c'est peut-être lui qui se serait fait torpiller par Nakagami, la chance sourit aux audacieux ...

Quand on a bouffé du Spencer, Lawson, Rainey, Doohan, Rossi, Stoner, Lorenzo, MMarquez, autres grands prédateurs des circuits, ça donne pas toujours de belles courses mais c'est aussi parce que tous ont été au dessus des autres.

C'est personnellement ce que je retiens et je vais même revoir cette course avec plaisir, car elle était loin d'être simple avec ces conditions en piste.


Ce qu'a fait Fabio c'est ni plus ni moins ce que recherche n'importe quel pilote, un bon départ, prendre la tête rapidement et s'échapper sans donner aucun espoir aux poursuivants en augmentant l'écart inexorablement, et c'est aussi ce qui se passe au Championnat !

Mission accomplie donc pour El Diablo et je n'irais pas m'en plaindre car il n'a pas d'autre choix pour espérer vaincre face aux motos italiennes qui respirent mieux que la Yamaha.

J'avais annoncé ici dés les FP et misé sur sa victoire au JubiPro, Bingo !


Ça peut commencer à devenir banal mais il faut avoir une sacrée maitrise pour dominer comme il le fait tous ces morts de faims, au point d'oublier que seul Raul Fernandez est plus jeune que lui sur la grille.

Encore Bravo l'artiste, Good Job !


187 vues37 commentaires