Gp du Qatar : Principales déclarations des pilotes lors de la conférence de presse.



Quartararo :


Comme c'est bon d'être de retour, je suis content d'être ici. La pré-saison s'est bien passée, je dois dire que concernant la moto je m'attendais à plus de vitesse de pointe... Je serai prêt de toute façon.


Je dirais que les gars sont là pour commencer, mais c'est difficile de nommer des noms maintenant, nous verrons course après course. Ce sera bien au niveau du spectacle de ne pas avoir une grande différence, le niveau est actuellement très élevé. Etre dans cette position signifie que vous vous débrouillez bien. En tout cas, il ne faut pas penser à 2021, ça a été une belle année mais maintenant on recommence.


Bagnaia :


Il est difficile de comprendre le niveau actuel uniquement à partir des essais, chacun avait son travail à faire. Nous avons un bon potentiel et nous avons choisi le meilleur package possible à partir des tests, nous allons partir de là. Nous avons choisi ensemble, je suis content de continuer. Pour être honnête, ce serait bien de pouvoir rester avec Ducati pendant toute ma carrière, mais nous verrons ce qui se passera. Bien sûr maintenant je suis plus détendu et je ne peux penser qu'à donner le meilleur de moi-même, je préfère cette situation.


Mir :


Je suis content de la façon dont la pré-saison s'est déroulée. Il y a eu une belle amélioration de la part de la moto, avec encore plus de vitesse de pointe. Mais l'hiver en général a aussi été positif car je me suis bien entraîné et je suis prêt pour ce début de saison. Il y a aussi un commentaire sur l' engagement très récent de Livio Suppo dans le rôle de Suzuki Team Manager. C'était ce qu'il nous fallait ! Nous attendions cette nouvelle depuis longtemps, certaines personnes dans l'équipe n'ont pas pu faire leur travail et c'est sûr que son arrivée nous aidera beaucoup.


Brad Binder :


A Sepang, c'était une situation très difficile pour nous"A Mandalika, en revanche, il y a eu une belle avancée. Nous avions quelques petites pièces à tester, principalement l'aérodynamisme, et nous avons une nouvelle base pour le début de l'année. La moto a l'air mieux que l'année dernière, plus facile à piloter.


Au Qatar, cela a toujours été difficile pour nous dans le passé, l'année dernière a été l'événement le plus difficile de 2021. Mais nous sommes confiants : nous aurons besoin de temps avec le nouveau package, mais nous allons dans la bonne direction et nous espérons faire un bon travail. . Nous avons travaillé dur pour atteindre ces objectifs, avoir mon frère sur la piste sera fou !


Marc Marquez :


Je suis content d'être ici, c'est déjà mieux que l'an dernier. "près l'hiver, ce n'était pas si clair où j'en étais, mais il était important d'essayer à la fois en Malaisie et à Mandalika. Bien sûr, pour 2022, je veux me battre pour le titre, mais je ne pense pas être prêt à gagner ici. Cependant, nous verrons où nous en sommes à partir de demain.


Si on gagnait ici dimanche ce serait un rêve, un niveau qu'on n'aurait jamais imaginé ! Mais nous en sommes encore loin. Concernant la moto, Elle est complètement différente de celle que j'ai toujours piloté. Un gros changement, on verra comment ça se passe dans les conditions de course.


Vinales :


Nous avons besoin de temps, nous devons attendre encore un peu. Nous ne sommes pas encore prêts à nous battre aux premières places. Mais nous faisons du bon travail, en y allant une étape à la fois. C'est une moto très différente et il faut se laisser emporter. En fait, nous ne sommes pas encore capables de penser à la victoire, certes le MotoGP est imprévisible, mais nous devons continuer à travailler pour devenir de plus en plus rapides, moi et la moto. Mais il y a certainement un gros potentiel.

10 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout