top of page

Gigi Dall'Igna nous parle de la réussite de Ducati.



Quand on pense à Ducati, les visages de 3 personnes reviennent le plus souvent.


Paolo Ciabatti, Davide Tardozzi mais surtout Gigi Dall'Igna.


C'est lui qui a remis l'équipe Ducati sur les rails et les résultats sont là, plusieurs titres de champion du monde des constructeurs, plusieurs titres de champions du monde des équipes et enfin avec Pecco Bagnaia, champion du monde des pilotes.


Gigi Dall'Igna nous parle de cette réussite :


Si je quitte Ducati, cela signifie que je prendrai ma retraite. Alors si vous ne me voyez plus ici, c'est que je passe le temps à marcher ou à skier en montagne. (rires).


Blague à part, l'objectif principal et la raison pour laquelle j'ai rejoint Ducati était le seul titre qui me manquait sur mon CV. Je pensais que Ducati était le seul endroit en Italie où j'aurais pu l'obtenir. Pour être honnête, dans mes calculs, j'avais prévu de remporter le titre un peu plus tôt. Mais le MotoGP est une classe difficile. Avec beaucoup de persévérance, nous avons finalement réussi à réaliser ce rêve.


Je pense que nous avons un peu changé le rythme en MotoGP ces dernières années - certainement d'un point de vue technique, mais je dirais aussi d'un point de vue sportif. Comment nous gérons nos équipes clients, comment nous formons les jeunes pilotes là-bas et les amenons ensuite dans l'équipe d'usine.


Nous avons été plus rapides que les autres et c'est presque toujours récompensé. Il est clair que nous avons également pris un peu plus de risques et que nous avons été plus innovants que tout le monde. Si vous faites cela, je pense que les résultats arrivent tôt ou tard.


Quand je suis arrivé chez Ducati, j'ai essayé de comprendre quelles bonnes choses avaient déjà été faites chez Ducati afin de les développer. L'idée des ailerons avait déjà été essayée, mais elles n'ont probablement pas été faites de la bonne manière.


J'ai donc essayé de donner un aspect peut-être un peu plus scientifique à ce type de raisonnement et de ne pas seulement chercher un avantage dans les lignes droites, mais d'analyser comment améliorer l'aérodynamisme global et dans les virages.


C'est une question très compliquée car le pilote et sa position jouent également un rôle clé dans la définition de l'aérodynamisme d'une moto. Vous n'aviez probablement jamais abordé la question de cette façon auparavant et nous avons essayé de l'approfondir petit à petit.


A propos de la pause hivernale :


C'est un moment particulier en ce moment car nous devons prendre beaucoup de décisions avant les essais hivernaux qui décideront de la saison prochaine. Maintenant que les moteurs sont mis à l'épreuve, c'est vraiment le moment où les décisions sont prises.


J'ai hâte d'être aux fêtes de Noël pour revenir sur tout ce que nous avons accompli cette année. C'est ce que j'ai conseillé à tous ceux qui travaillent chez Ducati Corse, et si possible, vous devriez ressentir à nouveau ces émotions, car nous avons vraiment réalisé quelque chose d'important.

8 vues0 commentaire
justbiker-footer.jpg
bottom of page