top of page

Gigi Dall'Igna : "Certains ont pensé au côté marketing, moi seulement au côté sportif.



L'heure du choix avait sonné et les responsables de l'équipe Ducati l'ont prise ce dimanche soir au Mugello.


Une réunion a réuni le boss de Ducati, Claudio Domenicali, Gigi Dall'Igna le Team manager et concepteur de la Ducati et enfin Mauro Grassilli, le nouveau Directeur sportif.


Il avait été aussi demandé son avis à Davide Tardozzi avant cette réunion.


Le choix a été fait et c'est Marc Marquez qui a été choisi.


Gigi Dall'Igna nous parle longuement de ce choix et des perspectives d'avenir mais il reconnait que si certains personnes au sein de Ducati ont pris en compte le côté marketing, lui n'a pris la décision que sur le côté sportif.


Il se dit dans le paddock que ce qui a fait pencher la balance, c'est que Dall'Igna a été impressionné par les datas de Marc Marquez au Mugello, circuit qui aurait du davantage le pénaliser sur sa GP23.


Laissons la parole à Gigi Dall'Igna :


Pourquoi Marc Marquez ?

Nous avons été motivés par la prise de conscience que nous avons acquise ces derniers mois qu'un pilote peut vraiment faire une différence sur notre moto. Notre moto a atteint des niveaux incroyables, et avoir deux pilotes de ce niveau nous permet d'avoir de meilleures chances de remporter le championnat du monde, ce qui est notre objectif principal.
Comme l'a dit un jour Max Biaggi, la course n'est pas un concert de musique classique, tout peut arriver, et avoir deux pilotes capables de se battre pour le titre est la meilleure chose pour Ducati.

Avez-vous pensé à garder Marc et Jorge ?

L’objectif initial était de maintenir les deux. Nous savions dès le début que cela allait être difficile, mais nous avons continué jusqu'à nous rendre compte que ce n'était plus possible et qu'il faudrait choisir entre les deux. C'était une décision très compliquée , mais finalement nous avons opté pour Marc.

Etes-vous soulagé ?

Disons que peut-être qu'à partir de ce soir je pourrai commencer à me reposer davantage. La décision à prendre a été très difficile et compliquée, non seulement d’un point de vue sportif mais aussi humain. Aucun des trois n’a déraillé une seule fois. Il y a peut-être eu quelques chutes sur la piste mais elles ont toujours été bien résolues, des épisodes de course et sans irrégularités.
Ce fut une décision douloureuse, j'ai changé d'avis plusieurs fois au cours de ces jours et mois, mais au final je suis convaincu du choix. Je pense que nous avons la meilleure équipe de l’histoire de Ducati. Je suis content pour moi et mon équipe.

Allez-vous orienter le développement pour les qualités de Marc ?

D'un point de vue développement, je ne suis pas du tout inquiet. Nous avons notre propre philosophie et avons toujours suivi plus d'un pilote pendant le développement. Je pense que prendre en compte l'avis de plusieurs pilotes est une valeur ajoutée dans le développement de la moto. En termes simples, Marc est devenu l’un de ces pilotes cette année.
D'un autre côté, j'ai quelques inquiétudes concernant la gestion sportive , l'ambiance actuellement dans l'équipe et dans le garage Ducati est merveilleuse et l'objectif est de s'assurer que les choses ne changent pas également l'année prochaine.

Avez-vous pris en compte le côté marketing dans votre décision ?

Je ne suis pas un homme de marketing, si je voulais mettre l'entreprise en faillite, donnez-moi le marketing à gérer et sans aucun doute j'atteindrais l'objectif.
Mon choix pour Marc Márquez était purement sportif. Après, il est clair qu’au sein de l’entreprise, il y avait aussi ceux qui faisaient ce type de raisonnement. Marc est un personnage qui divise, il y a ceux qui l'aiment à mort et ceux qui le détestent à mort. Peut-être moins en Italie, mais il y a de nombreux fans dans le monde qui l'encouragent.

74 vues1 commentaire

댓글 1개


Paddock-89
Paddock-89
6월 06일

Côté "Marketing", on pourrait avoir une surprise de taille avec Repsol.


Car sur Todocircuito, Álex Crivillé et Ricard Jové ont eu les propos suivants:


Avec Marc absent de l'équipe officielle HRC, tout indique que Repsol ne renouvellera pas l'accord de sponsoring qui le lie actuellement à Honda , un contrat qui expire à la fin de l'année et qui permettra au géant pétrolier espagnol d'explorer d'autres possibilités de sponsoring en la catégorie.


« le sponsor le plus ancien du championnat du monde, Repsol, a récemment annoncé, quelques courses avant le début du championnat du monde, qu'il allait quitter Honda l'année prochaine. Cela m'a choqué. J'ose dire que cela ne signifie pas que Repsol quitte le championnat du monde. Ils ont…


좋아요
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page