top of page

Gasgas Tech 3 a présenté sa livrée 2024.



Ce lundi 29 janvier, cela a été le tour de l'équipe satellite KTM de faire sa présentation.


Et la première chose qui saute aux yeux est l'omniprésence du sponsor Red Bull qui a donc bien quitté Honda pour Gasgas Tech3.


L'équipe aura comme duo les deux derniers champions du Monde Moto 2, Augusto Fernandez en 2022 et Pedro Acosta en 2023.


Augusto fera office d'ancien mais il aura fort à faire avec Pedro qui voudra très vite montrer sa vitesse.


Voici les déclarations des deux pilotes.


Pedro Acosta :



Etes-vous prêt pour la saison 2024 ?


Il y a des domaines dans lesquels nous devons nous améliorer.
Y compris sur le plan physique. Je me suis beaucoup entraîné pour gagner plus de muscle, notamment au niveau des épaules et des bras, mais aussi au niveau de la poitrine, pour pouvoir mieux gérer la puissance d'une Moto GP. Je pesais 60 kg lors de mes essais à Valence. Maintenant je suis à 63/63,5, l'objectif est d'atteindre les 65 kg.
De toute façon, je suis le plus petit de KTM : Brad, Jack et Augusto sont plus grands que moi. Je ne dis pas que ce sera une difficulté, mais je devrai trouver la meilleure façon de la gérer.

Ressentez-vous de la pression ?

J'ai dû faire face à ça tous les jours, c'est normal maintenant. Mais je me concentre sur moi-même et je ne pense qu'à m'amuser sur la piste.

Quels sont vos objectifs ?

Je n'ai pas de projet pour le moment, j'ai couru une seule journée en Moto GP à Valence. A Sepang nous allons essayer de passer le plus de temps possible sur la moto pour comprendre son fonctionnement, l'électronique, les pneus, le dispositif arrière.
Il y a aussi la possibilité que la pluie arrive en Malaisie, ça pourrait être intéressant de rouler dans des conditions humides. Nous devons nous préparer du mieux que nous pouvons pour le GP du Qatar.
Je n'ai pas d'objectif. La seule fois où je l’ai fait, c’était en 2022 et vous savez comment ça s’est passé. Cela n'a même pas de sens de parler d'objectifs après une seule journée sur la moto. Voyons d'abord comment se déroulent le shakedown et les tests en Malaisie, et alors seulement nous aurons des idées plus claires pour les tests au Qatar.

Augusto Fernandez :



Comment voyez-vous votre seconde saison Moto GP ?

Cette année, je dois prouver quelque chose que je n'ai pas encore montré.
Déjà lors des dernières courses, j'ai réussi à améliorer mon rythme de course sans empirer en qualifications. Je n'ai pas toujours été en Q2, mais j'en étais quand même très proche. Alors commençons par là, en visant une Q2 cohérente en qualifications et un top 10 en course. Je veux être le premier pilote entre KTM et GASGAS.
Cette année, je dois démontrer quelque chose que je n'ai pas encore montré. Non seulement en développement, mais aussi en tant que pilote Moto GP, pour pouvoir y rester d'autres années.
Nous devons repartir de là où nous nous sommes arrêtés à la fin de la saison et construire à partir de là. La moto est compétitive, nous avons une bonne équipe : maintenant je dois passer à l’étape suivante. Travailler également sur ses points faibles : Qualifications et premiers tours de course.

En tant que plus ancien, vous aurez + la parole sur le développement ?

J'en suis content. Lors de la finale de la saison, je n'avais pas les nouvelles pièces, étant un nouveau venu. Maintenant, je passe à l'étape suivante : je recevrai à la fois ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, mais je suis heureux d'essayer d'aider au développement de la moto.
Nous allons essayer la nouvelle moto, le cadre en carbone, la moto avec laquelle ils ont terminé 2023, toutes les nouveautés. On l'a déjà vu dans la finale de la saison avec Brad et Jack. Ce ne sera pas une moto très différente, mais il manque environ deux dixièmes et chaque détail est important pour faire aussi bien, voire mieux, que les Ducati à chaque course. La cohérence sera également un aspect clé.

Que pensez-vous de Pedro Acosta ?

Je suis sûr qu'il sera très bientôt compétitif, comme en Moto2 : lors du deuxième test, il était déjà en tête. Il aura bientôt trois jours de shakedown avec de nombreux pilotes en piste, il aura donc plus d'expérience. Au Qatar, il sera déjà à un bon niveau. Cependant, de bons signes étaient déjà visibles à Valence. Il s'adapte très bien à la moto, mais je le savais déjà.
Au shakedown, il pourra alors se faire une idée du niveau et viendra préparé. Pour moi, ce sera utile, nous nous connaissons assez bien, mais aussi un rival : le coéquipier est le premier à battre. Cela place la barre plus haut. Tant pour moi que pour KTM, c'est bien d'avoir un pilote aussi fort.

Et Marc Marquez ?

Nous verrons comment ça se passe après les essais en Malaisie. Mais les Ducati sont toutes très compétitives, les pilotes sont rapides et je ne pense pas que Marc sera loin derrière. Il sera l’un des nombreux rivaux à affronter en course.

36 vues2 commentaires
justbiker-footer.jpg
bottom of page