top of page

Franco Morbidelli : "L'ADN de cette moto ne me correspondait pas du tout".



Le pilote italien a connu une saison difficile, très difficile, au point de terminer à 206 points de son coéquipier Fabio Quartararo.


Depuis sa place de vice-champion du monde 2020 avec 3 victoires à la clé, c'est la descente dans les abimes pour Morbidelli.


Cette forte baisse de régime a commencé à partir du Grand prix de France 2021 quand on l'a vu s'affaisser sur sa moto lors d'un changement de moto. Il venait pourtant de sortir d'une 4ème place à Portimao et d'un podium (3ème) à Jérez.


Franco souffrait d'une blessure au genou contracté lors d'un entrainement au ranch. Et la seule solution a été l'opération qui l'a vu manquer 5 courses.


Et depuis son retour à Misano en 2021, Morbidelli n'a réalisé aucun top 5 et deux maigres top 10 en 25 courses!


Mais en cette fin de saison 2022, on l'a vu pour la 1ère fois depuis très longtemps pointer le bout de son nez dans certaines séances et même en course à Valence (10ème).


Il avait retrouvé un bon rythme au point de pouvoir aider son coéquipier aux qualifications de Sepang mais Quartararo se manqua.



Mais Morbidelli ne se cherche pas d'excuses, il dit que sa blessure au genou est un lointain souvenir et que la cause de ses problèmes en 2022 sont à chercher ailleurs, laissons lui la parole :


Ce fut une saison très difficile, mais l'équipe et Yamaha ont toujours été à mes côtés. La saison a été difficile, mais je dirais qu'elle s'est bien terminée. Parce que nous avons tellement réussi à changer mon approche du pilotage dans la dernière partie de la saison et surtout lors des deux dernières courses que j'ai pu beaucoup mieux gérer cette moto. J'en suis heureux.


Dans quelle mesure les séquelles de la chirurgie des ligaments croisés de juin 2021 ont-elles joué un rôle en 2022 ?


Pas du tout. Pour tirer le potentiel de cette moto, il fallait être un pilote avec un ADN complètement différent du mien. Nous avons lentement réussi à changer mon ADN cette année grâce à l'équipe et à Yamaha.


Nous savons que le package a des faiblesses. Mais je suis convaincu qu'ils travaillent dur au Japon pour résoudre les problèmes. Mais pour nous, il était important de résoudre les problèmes que j'avais en tant que pilote - en termes de style de pilotage. Et je pense que nous avons réussi à le faire.


A propos de ce qui se dit sur les réseaux sociaux :


Les commentaires des fans sont tellement plus gentils et vous font vous sentir tellement mieux quand ils sont positifs. Quand ils sont négatifs, ils font juste mal. Une douleur qui doit être balayée au plus vite. De tels commentaires ne sont pas importants, même s'ils peuvent être légitimes. Seuls les commentaires positifs comptent. Parce que les commentaires positifs pénètrent jusqu'au cœur. Les commentaires négatifs aussi, mais il faut juste les oublier très vite.

13 vues1 commentaire
justbiker-footer.jpg
bottom of page