top of page

Fabio Quartararo : "Nous avons la même puissance moteur depuis 3 ans"!

Dernière mise à jour : 9 déc. 2022



Au travers de sa dernière interview, on sent un Fabio Quartararo encore remonté contre Yamaha.


Entre une moto qui n'évolue pas au niveau chassis et une moto qui a le même moteur depuis 2020, la coupe est pleine pour notre champion français, il donne deux ans à Yamaha pour retrouver sa compétitivité, sinon il ira voir ailleurs.


Il y a quelques semaines, Lin Jarvis expliquait que Yamaha avait dû se passer des nouveaux moteurs avant le début de la saison 2022 par manque de fiabilité.

En 2020 il y avait déjà le problème de valve. Ce sont deux erreurs importantes en trois ans - cela me semble scandaleux, nous parlons ici de Yamaha. Vous avez remporté le titre la seule année sans problème de moteur.

Oui, mais il ne faut pas oublier qu'en 2021 nous avons utilisé les mêmes moteurs qu'en 2020, avec le problème de soupape éliminé. Et comme vous l'avez dit, cette année, nous avons utilisé la spécification 2021 du moteur. Ça fait donc trois ans avec la même puissance, trois ans... C'est triste mais au final la M1 2019 était la meilleure moto que nous ayons eue depuis toutes ces années. Je ne pense pas que Ducati ou Aprilia pensent que leur moto 2019 était la meilleure qu'ils aient eu depuis. Nous devons franchir cette étape et rendre notre moteur à nouveau compétitif, mais nous devons également revenir à la moto qui a si bien fonctionné il y a trois ans. Avec cela, nous serons à nouveau en mesure de nous battre pour le championnat du monde. Si ce n'est pas le cas, aucune chance.


Le fait est que non seulement Yamaha doit améliorer la moto, mais ils doivent également rattraper les trois années qu'ils ont perdues. C'est une différence. Que Suzuki ait pu construire une moto qui rivalisait avec Ducati en termes de moteur vous aide probablement à croire que c'est possible.

C'est faisable. Mais pour cela, nous devons comprendre ce qui est arrivé au nouveau moteur lors des essais de Valence. C'est crucial. Nous avons testé le moteur à Barcelone et à Misano et après les deux tests, j'étais très content, le sentiment était positif. Yamaha a rendu le moteur encore plus rapide. Crutchlow l'a testé sur trois pistes différentes et il était clair que cette deuxième étape du nouveau moteur était encore meilleure. Dans le test de Valence, cependant, nous étions au même niveau que deux jours plus tôt dans la course avec l'ancien moteur. Il faut donc très bien analyser ce qui s'est passé. Parce que l'année prochaine sera très importante, surtout pour moi. Et nous devons revenir au sommet.


Compte tenu de l'historique, ne craignez-vous pas qu'il y ait à nouveau des problèmes de fiabilité ?

Je n'en ai aucune idée, personnellement je n'ai pas parcouru autant de kilomètres avec le moteur. Ce que je peux dire : j'ai misé sur Yamaha. Ils ont fait des changements très importants pour améliorer la compétitivité de la moto – ils ont recruté de nouveaux ingénieurs et essaient de rendre la mentalité plus, disons, italienne… Si quelque chose fonctionne, nous le voulons immédiatement et pas dans un mois. C'est la mentalité, je suis assuré, qu'ils veulent poursuivre. C'est pourquoi j'ai prolongé mon contrat avec Yamaha. Dans les deux ans, ils doivent me prouver que ces changements se produiront.


Je viens d'apprendre récemment que les quatre pilotes Aprilia ont passé quelques jours à tester dans une soufflerie quelque part en Italie. Avez-vous déjà été dans une soufflerie avec Yamaha ?

Jamais au Japon. Au final, cependant, ce sont ces détails qui font la différence. Nous devons faire beaucoup de tests sur l'aérodynamique, oui, mais si nous n'avons pas un moteur puissant, nous n'avons même pas à penser à utiliser des appuis comme Ducati, par exemple. Si nous n'avons pas assez de puissance, nous ne ferons qu'empirer les choses en mettant ces ailerons sur notre moto. Avoir la puissance leur permet de faire beaucoup de choses, comme déployer ces trois ailes géantes. Sur des circuits comme Le Mans ou Jerez, où l'on accélère en sortie de virage lent, cela permet de libérer beaucoup de puissance sans s'appuyer sur les roues pendant qu'on se bat avec la moto. Mais le plus important pour le moment, c'est que nous ayons la puissance.

63 vues7 commentaires

7 Comments


Ouro
Ouro
Dec 10, 2022

Je ne suis pas certain du tout qu’il ait perdu le titre par un manque de puissance moteur.

D’ailleurs, ça ne l’a pas empêché de gagner des courses, ce moteur datant de 2019…

Facon comme une autre de ne pas reconnaître que cetechec est AUSSI le sien.

Yam va l’écouter, mettra plus de puissance dans son moteur au risque de saborder l’excellente homogénéité de cette moto, et alors, nous verrons bien.

Honda a fait cette erreur, faire une moto selon les indications de son principal pilote ét on voit où cela les a menés.

Yam prendra t elle ce risque ? Fabio fera t il son autocritique? La prochaine saison sera de ce point de vue exaltante.

Like
Ouro
Ouro
Dec 11, 2022
Replying to

Ok avec toi Zedix.

mais j’ai de la mémoire : la Yam se faisait déboîter par toutes les autres motos en 19,20,21 et 22.

Ca s’est traduit par un titre, une place de Vice Champion et onze victoires.

Ce que je veux dire c’est que cette moto n’a jamais été la plus puissante, en 1000 et 800cc.

Pourtant, quel palmarès quand on y pense

Je souhaite aux autres avions d’acquérir le même palmarès.

Et, ça, c’est pas gagné

C’est de la moto, pas le championnat de dragsters.

Amha

Like

PatDjango
PatDjango
Dec 09, 2022

Des images du 4 cylindres Yamaha 2023 ont fuité, reparti de zéro sur la base d'un XJ 600 😆



Sans rire même si on savait déjà tout ça, clairement que ce soit Yamaha et aussi Honda, ils ne jouent plus dans la même cour que les Ducati et quelque soit le circuit maintenant.

La 2019 avait déjà un déficit moteur face aux autres, depuis 2016 où il y eut plusieurs casses moteurs que ça dure cette affaire, pas 3 ans pour Yamaha mais bien 6 ans !


Les responsables du projet M1 ont été remerciés fin 2018 mais rien de plus à l'horizon ...

Ça commence à suffire car maintenant ça fait tache avec un titre 2020 perdu et un…

Like

Paddock-89
Paddock-89
Dec 09, 2022

J'ai lu dernièrement qu'avec l'arrêt du motoGP, le département compétition de Suzuki n'était pas réaffecté à d'autres tâches. Il doit bien y avoir quelques ingés ou techniciens qui cherchent du travail. Sinon il faudrait récupérer une GSXR RR avant qu'elle ne passe au broyeur et copier son moulbif. Le crossplane est peut-être déjà au bout du bout.

Like
VFR750
VFR750
Dec 09, 2022
Replying to

Salut Paddock,

je pense que Yamaha, et d'autres, ont déjà du penser à certaines personnes de l'ex team Suzuki susceptibles de les intéresser . Mais après il faut une volonté du directeur motoGP chez Yamaha pour aller les chercher et ne pas se dire que son team actuel est capable, sans eux, de faire aussi bien.

Pour l'aéro, et les tests en soufflerie, je tombe des nues: franchement je croyais que Yamaha en faisait en Europe, et pas qu'au Japon..

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page