top of page

Enea Bastianini : "La nouvelle Ducati, difficile à piloter".



Bastianini 4ème chrono en 1'58"149 aura besoin de temps pour se faire à cette GP23.


Il faut dire que pendant une année complète, il a été comblé par la GP21 qui était une moto complètement aboutie.


Dans le cas présent, il doit développer une GP23 dérivée de la GP22 et qui n'était pas une moto aussi facile que la GP21.


Il s'en explique :


C'est difficile de sortir rapidement des virages car je ne suis pas très confiant avec l'arrière.


Le point fort de cette moto est un peu différent et je dois changer de style. Je ne peux pas entrer dans les virages comme avec mon ancienne moto, je dois entrer un peu plus lentement et utiliser plus d'accélération.


La journée a été exigeante, la nouvelle moto n'est pas facile. Au départ, cela ne correspondait pas vraiment à mon style, j'ai essayé de peaufiner et de faire différentes choses, mais je ne pouvais pas être rapide.


On a commencé à travailler sur la moto, j'ai aussi parlé avec Pecco Bagnaia pour voir s'il ressentait lui aussi les mêmes sensations. Ensuite, il était plus facile de comparer les données et de se rapporter à tous les ingénieurs, dans l'après-midi, je pense que nous avons trouvé le bon équilibre, nous avons réussi à être rapides sur le tour rapide et sur le rythme.


Nous avons atteint un bon niveau. Ce n'est pas encore à cent pour cent, mais déjà être au niveau où on en était avec l'ancienne moto c'est déjà une bonne chose.



28 vues1 commentaire
justbiker-footer.jpg
bottom of page