top of page

En 2024, apparition d'un championnat mondial féminin en Superbike.



L'an prochain, la Dorna va expérimenter ce que beaucoup de monde attendaient depuis longtemps, c'est à dire un championnat féminin.


Nous n'allons pas épiloguer ici sur le fait que les femmes doivent concourir avec les hommes ou pas mais c'est un fait qu'il y a peu de femmes au haut niveau dans le sport moto.


Les deux noms qui reviennent le plus souvent sont Ana Carrasco qui court en championnat du monde Moto 3 et Maria Herrera qui court en championnat Moto E.


On a cru à Ana Carrasco quand elle est devenue championne du monde en SSP300 mais le retour à la réalité d'un vrai championnat du monde a été dur pour Ana.


Elle court depuis début 2022 pour l'équipe BOE Motorsports et la comparaison avec David Munoz fait très mal.


Quant à Maria Herrera, elle pointe en dernière position du championnat Moto E.


Face à ce constat "négatif", c'est ce qui a peut-être poussé la DORNA a créer les conditions d'un championnat pour attirer de nombreuses femmes plutôt que d'attendre l'exception qui rivalisera avec les hommes.


Voici ce que dit Gregorio Lavilla, directeur exécutif du WSBK :



Moi et Carmelo Ezpeleta sommes en pourparlers avec divers fabricants. Certaines marques manifestent leur intérêt à s'impliquer dans ce projet. Il en va de même pour les sponsors.


Parce que beaucoup de participants proviendront de catégories de cylindrée plus petite, il est envisagé une moto à deux cylindres de 80 à 120 ch.


Ces motos sont amusante à piloter. Il existe une vingtaine de modèles qui répondent à notre cahier des charges : certaines plus puissantes et plus lourdes, d'autres moins puissantes et plus légères.


Ce sont des motos comme l'Aprilia 660, la Yamaha R7, la Kawasaki Ninja 650, la Honda CBR 650, la Triumph, etc. Des constructeurs nous ont même proposé des motos qui ne sont pas encore sur le marché.


En attendant le dernier rendez-vous européen de cette année en octobre au Portugal, nous souhaitons présenter la moto, les conditions de participation et le périmètre de transmission à la télévision.


La Coupe du monde féminine signifiera que notre programme permanent s'élargira, ce qui peut être bon pour les fans.

65 vues7 commentaires

7 commentaires


Zedix Sissaire
Zedix Sissaire
27 juin 2023

" Ça joue tout sur le physique et à plat, il n'y a aucune variation" ... pardonne moi mais justement ça change enfin du lift systematique de quasi toutes celles que tu cites ... et jouer à plat justement c' est autre chose en terme de prise de risque que le lift ...

Le lift c' est un tue l amour ... Nadal est un immense champion mais ... pardon quel ennui ...

Autre chose , il ne faut pas confondre niveau technique et style de jeu ... ;)


Le style de jeu des filles n est plus copié sur celui des mecs ...justement depuis que les Soeurs Williams ne sont "plus là" ... elles etaient les stereotypes des nanas…


J'aime

TheWorms85
TheWorms85
27 juin 2023

Super idée sur le papier, j'espère qu'il y aura du monde. Par contre, ça risque d'être un championnat Aprilia.

J'aime

Looping
Looping
26 juin 2023

Si c'est disputé pourquoi pas. Mais à mon avis ils vont avoir du mal à faire le nombre, et puis les modèles possiblement utilisé ne sont pas très excitants...

J'aime
Zedix Sissaire
Zedix Sissaire
27 juin 2023
En réponse à

Freddie peut etre ?...

J'aime
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page