top of page

Ducati donne le choix à Bezzechi, une GP24 chez Pramac ou une GP23 chez la VR46.



Cette fois-ci, nous connaissons de façon précise les projets de Ducati pour 2024 concernant le 3ème du championnat du monde.


Jusqu'ici, la presse faisait des spéculations sur ce qui serait logique, certaines pistes étant censées mais à présent, par la parole de Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati, nous savons ce que veut mettre en place l'équipe italienne.


Tout d'abord, deux choses :


- Il est exclu que Ducati fournisse une GP24 à la VR46.

- De ce fait, il est exclu que Ducati fournisse 5 motos usine comme en 2022.

- Et donc, pas de panachage chez Pramac avec une GP24 pour Martin et une GP23 pour Zarco.


Donc Ducati a donné à Bezzechi jusque Spielberg dans 10 jours pour prendre sa décision.


Soit il accepte de monter chez Pramac et il aura une GP24.

Soit il reste chez la VR46 mais il n'aura qu'une GP23.


Bezzechi ne voulait pas quitter la VR46 et perdre son équipe technique, il ne voulait le faire que s'il intégrait "les rouges" en 2025. Chez Pramac, il pense qu'il sera moins bien entouré.


Et donc, l'avenir de Johann Zarco est entre les mains de Bezzechi. S'il reste chez la VR46, Zarco sera renouvelé chez Pramac pour une saison.


Soit Bezzechi part chez Pramac et Zarco acceptera surement l'offre de LCR Honda. En effet, Uccio a déclaré ce week-end que si Bezzechi allait chez Pramac, Morbidelli arriverait chez la VR46.


Laissons quelques extraits de l'interview de Paolo Ciabatti pour nos confrères de Speedweek :



Honnêtement, il y a une possibilité qu'il (Bezzchi) rejoigne Pramac, mais ce n'est pas certain.


L'équipe du VR46 fait un excellent travail. Et en Marco Bezzecchi, ils ont un pilote qu'ils ont formé à partir du Championnat du Monde Moto 2. L'équipe travaille très bien, elle réalise de belles courses, deux Grands Prix ont déjà été remportés en 2023. L'équipe technique avec Matteo Flamigni et tous les gars sont très efficaces.


Maintenant, le pilote doit envisager de changer d'équipe pour obtenir la dernière moto.


Mais il envisage aussi de rester avec VR46 car il connaît l'équipe et y trouve une situation parfaite. Ce qu'il décidera reste un point d'interrogation. Et nous ne voulons pas le forcer à prendre une décision.


Nous savons qu'il mérite amplement une moto d'usine chez la VR46.


Mais nous n'en avons que quatre - et nous devons honorer le contrat avec Pramac qui par contrat a droit à deux motos usine.


Mais Ducati pourrait faire une exception et construire des motos GP24 pour cinq pilotes.

Non ce n'est plus possible. C'est trop tard.

96 vues5 commentaires

Kommentare

Kommentare konnten nicht geladen werden
Es gab ein technisches Problem. Verbinde dich erneut oder aktualisiere die Seite.
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page