top of page

Davide Tardozzi : "Nous n'avons pas peur du partage de données".



Non seulement Ducati a le + de motos sur la grille mais c'est aussi l'équipe qui partage de + les données entre les différentes équipes.


Tous les pilotes peuvent ainsi profiter des données de leurs collègues et s'améliorer les week-end où ils sont en difficulté.


Seul côté négatif mais qui s'annule sur la durée d'une saison, c'est lorsqu'un pilote a trouvé un réglage fantastique lors d'un week-end et qu'il voit ses rivaux de la même marque pouvoir se refaire en lui empruntant ce fameux réglage.


Mais cela a toujours été la philosophie chez le constructeur italien et cela continuera ainsi.


Tous les pilotes Ducati ont le droit d’avoir toutes les informations. Si nous avions peur, nous ne partagerions pas les données. Nous n'arrêterons jamais aucune des autres équipes contre l'équipe d'usine.
Nous n'avons pas peur de nos pilotes et de la concurrence au sein des équipes Ducati , car sinon nous ne fournirions pas de motos d'usine à Pramac et de motos gagnantes aux deux autres équipes satellites. La compétition entre les équipes Ducati élève le niveau au sein de Ducati.
Nous sommes heureux d'avoir ce type de compétition interne qui nous permet de croître en données et nos ingénieurs sont vraiment heureux d'avoir huit possibilités avec huit pilotes pour voir ce qui se passe sur la moto.

Martin a t-il été traité à égalité avec Bagnaia?

Martín n'a pas eu moins de boulons que nous cette année : il avait exactement ce que nous avons et dans la même période. Nous n'avons jamais apporté de nouvelle pièce sans avoir la possibilité de donner la même pièce à Pramac.
21 vues1 commentaire

1 comentario


D'accord en ce qui concerne les données mais il "oublie" tout de même que Bagnaia a été le seul pilote Ducati a bénéficié d'un nouveau système d'aide au départ pendant deux courses.

Me gusta
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page