Déception pour Doviziozo qui termine 14ème à 27 secondes du vainqueur



C'est un grand prix décevant qu'a connu Andrea Doviziozo.


Certes tout le clan Yamaha a été à la peine mais il termine quand même à 17 secondes de Quartararo et 10 secondes de Morbidelli.


Il dit avoir souffert du même mal que Fabio, c'est à dire une montée en pression des pneus en suivant les autres pilotes.


En début de course nous avons eu un problème de pression de pneu, une chose qui arrive parfois chez Yamaha. Yamaha a un problème avec ça, l'avant glisse bizarrement en ligne droite. Je ne comprends pas, j'ai perdu l'avant deux fois, je suis sorti de la piste. Quand j'ai regardé la pression, j'ai compris pourquoi. C'était le début et c'était très, très mauvais, j'ai perdu beaucoup de temps.


Après ça, j’ai roulé seul, j'ai été en mesure de commencer à piloter de façon normale et les chronos sont devenus acceptables : 1'55"5, 1'55"4. Ce n'était pas très rapide, mais acceptable, et dans la lignée de ce que nous pouvons faire, mais j'étais vraiment derrière. Et puis j'ai aussi fini mes pneus mais c'est normal au vu de la façon dont on doit piloter la Yamaha actuellement.


Il faut progresser, 27 secondes c'est vraiment loin. Je ne veux pas trop parler parce qu'il faut expliquer pourquoi certaines choses arrivent, il y a toujours des explications pour lesquelles ça ne marche pas si bien… Mais ce n'est pas le moment d'entrer dans trop de détails. Mais il faut absolument qu'on fasse quelques pas en avant, car on était vraiment loin.


En termes d'usure des pneus, nous devons nous améliorer, mais en Indonésie, nous aurons des pneus différents, où tout le monde repartira presque de zéro. Mais on est loin et il faut forcément se rapprocher.


Parfois c'est fantastique de ne pas être au centre de l'attention… Mais je n'aime pas ne pas être aussi compétitif que je le voudrais et ne pas avoir la situation sous contrôle.


Il faudra faire mieux à Mandalika mais il est clair que Doviziozo n'a pas encore retrouvé toutes ses sensations sur la Yamaha, moto avec laquelle il avait réalisé une grande saison chez Tech 3 en 2012 avec une 4ème place au championnat et 6 podiums. Il avait scoré 212 points, c'est le record de points pour une Yamaha satellite depuis plus de 15 ans.


Lui même dit que la moto se pilote toujours de la même façon qu'il y a une décennie, à lui de se réadapter.

44 vues5 commentaires

Posts récents

Voir tout