• Ouro

Commotion cérébrale

Le monde du motoGP est un monde de chiens, ou seul le plus puissant, le mâle alpha, dicte sa loi.

Nous avons évoqué la problématique de la sécurité dans les plus petites catégories , et j’ai plusieurs fois dénoncé l’hypocrisie et des managers et du système.

Philippe nous apprend que Marc Marquez , après avoir subi une chute en moto cross, souffrirait d’un trauma crânien et que celui ci, ou ses conseils, ont décidé de faire l’impasse sur Portimao.

Cette décision est lourde de sens pour Honda, car une victoire de Marquez était possible, il est d’ailleurs celui qui compte le plus de victoires cette année derrière Fabio, et leur enlève une possibilité de se racheter d’une saison, disons, très moyenne pour eux.

Je rappelle que le jeune Oncü s’est pris une tôle mémorable ( sic) avec un trauma crânien pas piqué des vers, perte de mémoire, des sens etc et que malgré tout cela, il roulait une semaine après au mépris de toutes les règles de sécurité régissant les commotions cérébrales. Et Poncharal, son team manager n’a rien fait pour le laisser à la maison, je suis même persuadé qu’il l’a poussé à remonter sur la moto.

Qu’en déduire? Que Marquez peut imposer ses vues à son employeur quand Oncü est prié de faire la ou l’on lui a demandé de faire.

Deux poids et deux mesures.

Le bon Jean de la Fontaine l’a dit bien mieux que moi: «  Selon que vous soyez puissant ou misérable…. »


Ouro

65 vues11 commentaires