top of page

Claudio Domenicali : "Tout choix que nous ferons suscitera des critiques".



Jusque là très discret, le patron de Ducati a enfin pris la parole sur le sujet épineux du pilote qui accompagnera Pecco Bagnaia dans l'équipe officielle en 2025.


Même si Gigi Dall'Igna est le patron de l'équipe Moto GP, il est clair que Claudio Domenicali prendra la décision finale.


Et cette décision s'apparente à un parcours du combattant.


C'est une situation complexe dans le bon sens du terme : le travail que nous avons fait dans le passé avec les pilotes a généré beaucoup de talents même si Ducati n’a pas seulement créé des talents, elle les a également sauvés. Márquez, au guidon d'une de nos motos est de retour. Il a dissipé les doutes de ceux qui pensaient qu'on ne le reverrait plus jamais aussi en forme qu'avant ses blessures.
Tout choix que nous ferons suscitera des critiques, mais il doit être fait et espère que la décision sera prise le plus tôt possible. Nous ne prolongerons pas cela par respect pour les pilotes impliqués. À certains égards, c’est une décision presque impossible.
Il est difficile de faire mieux pour Jorge Martín, Marc grandit de manière extraordinaire. Enea Bastianini n'est pas en avance aux points, mais il a réalisé une course formidable au Mans, terminant à 2″ du vainqueur malgré une pénalité.
La compétition interne est une incitation à améliorer également les motos. Dans le passé, nous avons opté pour une autre dynamique, en faisant un premier et un deuxième pilote, mais cela n'a pas porté ses fruits. Avoir deux pilotes compétitifs permet de maintenir un niveau élevé. Aujourd'hui, nous voyons le meilleur Pecco, le meilleur Jorge, le meilleur Marc et le meilleur Enea.

Nous n'en saurons pas + mais l'avenir de tous ces pilotes dépendra aussi beaucoup de la décision de Pramac de passer chez Yamaha ou pas.


La question contractuelle est claire, Pramac est prioritaire pour les deux autres Motos officielles.


Si Pramac quitte Ducati, cette dernière pourra répartir les deux dernières GP25 comme elle le veut et d'après les médias italiens, Marquez aurait une GP25 chez Gresini et Bezzechi aurait l'autre GP25 chez la VR46.


Ce départ de Pramac ferait une victime, c'est à dire Giannantonio qui serait remplacé par Aldeguer que Ducati doit absolument placer dans une équipe. Alex Marquez étant à priori tranquille, son contrat allant jusque fin 2025.


Vivement le Mugello qu'on connaisse l'épilogue de cette histoire.

72 vues7 commentaires

7 Comments


Bimo
Bimo
May 20

Si Pramac choisit Yamaha ça être un gros Binz dans les transferts avec 2 Ducati en moins pour un pilote Ducati en plus (Aldeguer) . Il risque d'y avoir des cocus dans l'histoire .

Like
Bimo
Bimo
May 21
Replying to

Parce que sinon Ducati perdra Marc Marquez qui ne veut pas d'une n-1 l'an prochain et n'ira jamais chez VR46 .

Il serait ridicule de fournir une specA à Bezz et Aldeguer et pas à Marc Marquez surtout que Audi veut garder Marc .

Après, même si Campinoti officialise ces déclarations du Mans et accepte la proposition de Ducati, Morbidelli risque d'en faire les frais en étant remplacé soit par Aldeguer, soit par Bestia, soit par M. Marquez . Il pourrait se retrouver sur une n-1 chez VR à la place de DiGia . Il faudra voir aussi le line-up Gresini, est-ce qu'Alex Marquez sera reconduit ?

Toujours est-il que si Pramac va chez Yam alors trois pilotes Ducati devront…

Like

Looping
Looping
May 20

H.S : Toprak il trouve que ça marche bien la GS...

https://www.facebook.com/share/v/AdQsgCyd7Kgekrvw/

Like

Looping
Looping
May 20

Problèmes de riches. Un peu comme KTM dans certaines catégories.

Like

Caballero
Caballero
May 20

"Ducati n’a pas seulement créé des talents, elle les a également sauvés. Márquez, au guidon d'une de nos motos est de retour."... OUCH !!! Monsieur Honda appréciera 😁

Like
Bimo
Bimo
May 20
Replying to

En même temps c'est pas faux 😆

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page