top of page

Chez Bezzechi, il y a du mieux mais encore des progrès à faire.



Ce n'est pas le début de saison idéal pour le pilote de la VR46.


Autant il volait sur la GP22, autant il a des problèmes d'adaptation avec la GP23.


Il y a beaucoup de mieux depuis le Qatar mais encore de nombreuses améliorations à effectuer, il nous fait part de ses sentiments après ce grand prix à Portimao.


Le début de la longue course a été bon, mais malheureusement j'ai perdu quelques positions dans les deux premiers virages. J'ai été très longtemps derrière Miguel. J'ai dû le suivre pendant au moins 70 pour cent de la course. Une fois dépassé, j'ai pu aller un peu plus vite et avec les nombreuses chutes à la fin, je me suis retrouvé sixième.

Comment évaluez-vous vos difficultés avec la GP23 ?

De manière générale, nous avons définitivement fait des progrès. Par rapport à Sepang et au Qatar, je me sens mieux. Je suis particulièrement fort au freinage. Mais l'entrée de la courbe et le milieu de celle-ci, surtout dans les virages à droite, j'ai des difficultés. Un certain nombre de pilotes sont encore plus forts ici. Mais c'est précisément là-dessus que nous allons nous concentrer.
Ce qui est étrange, c'est que plus l'usure des pneus est importante au fil de la distance, plus le problème diminue à l'entrée et dans les virages. De plus, la sensation sur la moto est un peu différente lorsque je roule seul. Dans l'ensemble, c'est mieux, mais nous devons continuer à travailler.

23 vues1 commentaire

1 Comment


Caballero
Caballero
Mar 27

espérant qu'il y parvienne vite et retrouve son rang, en bagarre aux avant-postes.

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page