Chez Aprilia, c'est l'incompréhension devant des résultats en chute libre.



Depuis quelques grands prix, c'est la soupe à la grimace chez Aprilia.


Depuis le dernier podium réalisé par Aleix Espargaro à Aragon, les résultats ne sont plus là.


En 4 grands prix, 18 points pour Vinales et 18 pts pour Espargaro.


Alors qu'au Japon et en Thaïlande, c'est Maverick qui a sauvé les meubles avec deux 7èmes places, c'est Espargaro qui a pris la suite avec une 9ème et une 10ème place en Australie et en Malaisie.


Le rêve d'un titre pilote s'est envolé pour Aleix Espargaro mais en +, c'est carrément le podium qu'il pourrait perdre car Bastianini n'est plus qu'à un point!


Et Rivola n'a pas vraiment d'explications :


Si dans les trois autres courses hors Europe, nous avions l'absence de données récentes comme justification, en Malaisie, nous avions les données récentes, car nous avons fait des tests MotoGP en février et nous étions beaucoup plus rapides. C'est vrai qu'il y avait plus de grip à l'époque, mais la comparaison avec les autres suffit. Il faut tout démonter et bien analyser, il faut dire que même dans les courses précédentes on a fait quelque chose de mal, on n'a pas été assez bon pour analyser ce qu'on a fait de mal.


Maintenant, la chasse au coupable ne commencera pas, mais la chasse à ce qui a mal tourné. Aujourd'hui se termine notre petit rêve que nous avions. Mais à Valence, ce sera tout aussi important pour nous, car nous avons tellement de choses à jouer, comme le classement des équipes, des pilotes et des constructeurs que nous ne voulons pas manquer.


Il faut être objectif dans l'analyse course par course, chaque week-end est le sien, avec des caractéristiques de piste différentes, avec des conditions météo différentes… Mais j'ai envie de dire que le facteur pilote est presque une constante, les deux sont allés au maximum . S'ils n'ont pas été capables de faire ce qu'ils faisaient avant, il y a une raison, et en plus nous avons deux pilotes d'une grande qualité. Donc c'est notre faute et c'est tout.

58 vues16 commentaires