top of page

Casey Stoner : "Sans les ailerons, j'étais aussi rapide qu'avec les ailerons".



Comme vous le pouvez le constater avec la photo ci-dessus qui date des essais officiels de Sepang 2016, Casey Stoner a déjà roulé avec beaucoup d'ailerons sur une Moto Gp.


Et d'ailleurs, quelques mois plus tard à l'occasion d'un test à Spielberg , il a demandé à rouler avec et sans ailerons pour voir la différence.


Et le résultat a été sans appel, il n'a perdu qu'un 1/10ème sans ailerons sans avoir changé les réglages pour adapter la moto au mode "sans ailerons".


Pour lui, les pilotes doivent s'adapter et ces artifices ne servent à rien.


Pendant mon séjour chez Ducati, j'ai prouvé que les pièces aérodynamiques ne sont pas nécessaires. Sans la nouvelle chicane, le Red Bull Ring est la piste où l'aérodynamisme apporte le plus d'avantages. A ma demande, nous avons testé les deux configurations. Je n'étais qu'un dixième de seconde plus lent sans les ailerons, sans que nous ayons ajusté le set-up à la géométrie modifiée.


Vous pouvez apprendre à garder la roue avant au sol même sans le support aérodynamique. Qu'il s'agisse d'un changement de vitesse rapide ou du frein arrière, c'est l'art de la moto.


Aujourd'hui, les pilotes ne sont même pas autorisés à utiliser l'embrayage, car cela gêne alors l'électronique. Il faut redonner aux pilotes le contrôle de la moto pour que rouler avec des slides et des wheelies redevienne spectaculaire.


La seule action de nos jours, ce sont les manœuvres de dépassement au freinage. Personne n'obtient plus l'avantage d'une meilleure accélération en sortie de virage ou d'une erreur de dérapage de la roue arrière. Cela doit changer.


Allez, prochaine étape, on en rêve tous, Stoner reprend l'entrainement, demande un test à Ducati pour leur prouver qu'on peut faire aussi bien sans tous ces artifices et en adaptant les réglages.

56 vues1 commentaire

1 Comment


Nik
Nik
Jul 21, 2023

"Aujourd'hui, les pilotes ne sont même pas autorisés à utiliser l'embrayage, car cela gêne alors l'électronique."


Stoner est un putain d'alien comme il y en a très peu, et il arrive à résumer très simplement les problèmes qu'il peut y avoir.

Concrètement aujourd'hui le meilleur pilote ce n'est pas le plus talentueux mais celui qui fait le plus confiance à son ingénieur.


Il se pourrait bien que si on enlève toute électronique, la Ducati devienne un oignon et, pourquoi pas, la Honda la meilleure machine du plateau. Sans doute que Marquez atomiserait ses adversaires, et que des pilotes "fins" comme Zarco ou Vinales, auraient de biens meilleurs résultats.


Je n'irais pas jusqu'à dire que les pilotes d'aujourd'hui ne savent pas…


Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page