top of page

C'est confirmé, Marco Bezzechi restera chez la VR46 en 2024.



C'était attendu, Bezzechi continuera avec la VR46 une saison supplémentaire.


Le pilote italien a préféré prendre une Ducati N-1 plutôt que prendre une GP24 chez Pramac mais sans sans son staff technique.


Les conseils, "la pression" du "grand frère" Vale et aussi patron de la VR46 ont surement influencé la décision de Marco Bezzechi.


L'objectif majeur de Bezzechi est 2025 et l'équipe Ducati Lenovo aux côtés de Pecco Bagnaia.


Or changer d'environnement, de staff technique, de moto qui devra être développée avant une échéance aussi importante que 2025 n'est peut-être pas la meilleure solution pour performer.


Et Marco a peut -être aussi pris en compte le cas Enea Bastianini qui sur une moto du millésime en cours n'a pas encore trouvé la clé.


Donc rester avec son chef mécano Matteo Flamigni, Uccio qu'il connait depuis très longtemps et une GP23 qui sera très performante dès le début de saison 2024 a fait pencher la balance plutôt que partir vers l'aventure Pramac.


Laissons la parole à Marco Bezzechi :


Je suis vraiment heureux de confirmer qu'en 2024, je serai en piste avec le Mooney VR46 Racing Team. Cette équipe a été cruciale pour ma carrière jusqu'à présent et pour le futur.


Je suis arrivé ici en 2020, en Moto2, et on a ensuite atterri ensemble en MotoGP en 2022. Cette année, on a eu jusqu'à présent une saison incroyable.


Continuer à grandir dans ce groupe de travail, avec le soutien de Ducati, est le choix le plus naturel pour moi.


La saison 2024 apportera avec elle beaucoup d'attentes, mais pour l'instant je veux me concentrer sur la saison en cours. On se bat actuellement pour le podium du championnat ; avec Luca, on mène une lutte ouverte pour le titre des équipes et je suis certain que tout le monde dans l'équipe va se donner à fond, encore plus qu'ils ne l'ont fait jusqu'à présent, pour atteindre ces objectifs.


Merci à Vale, Uccio, Pablo [Nieto], à la VR46 Riders Academy et à tous ceux qui ont rendu cela possible. Rester dans le 'Team Vale' est une grande motivation ainsi qu'une fierté.


84 vues3 commentaires

3 commentaires


Philippe Martinez
Philippe Martinez
30 août 2023

Salut Paddock, vu ton pavé, tu aurais du écrire l'article! 😂


Plus sérieusement, j'étais dans la salle d'attente du dentiste de ma fille quand l'info est tombée, donc vite fait, petit article avec mon smartphone.


Je vais un peu + développer l'article mais finalement, tu as tout dit.

J'aime
Paddock-89
Paddock-89
30 août 2023
En réponse à

Salut Philippe, Tu as très bien fait ton job et tu donnes les infos quand elles tombent. Faire ça dans une salle d'attente... avec un smartphone... CHAPEAU ! C'est de l'info en temps réel digne des meilleurs reporters. Au plaisir de lire ce que tu en penses.

J'aime

Paddock-89
Paddock-89
30 août 2023

Bonne chance à lui ! Ce ne sera pas un énorme désavantage. Les N-1 disposent de tous les datas des années précédentes et peuvent partir sur de solides bases dès les premiers essais. De plus la différence entre les motos de l'année et les N-1 n'est pas flagrante en début d'année. Il n'y a vraiment qu'au retour de la pause estivale qu'on peut commencer à voir des différences. Pour Bezzecchi c'était couru d'avance. La VR46 veut le garder bien au chaud sous son giron car c'est le plus prometteur. Il va leur permettre de se battre contre Pramac pour le titre de meilleure équipe privée. Le laisser partir chez Pramac aurait été comme donner à l'adversaire sa meilleure arme. Car il ne faut…

J'aime
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page