Célébrations, quand Lorenzo imitait Rossi et a failli se noyer.



Jérez 2010, Lorenzo parti en seconde position remporte une énorme bataille contre Pedrosa et Rossi.


Les 3 pilotes franchissent la ligne espacés de 9/10ème!


Jorge est en transe devant son public, alors il improvise une célébration originale.


Sauf que l'improvisation n'est jamais bonne conseillère.


Il décide de se jeter dans un des grand bassins à l'intérieur du circuit.


Au tout début tout se passe bien mais très vite, sa combinaison se gonfle d'eau et le bassin est très profond, il tente de revenir vers la berge mais il fait du surplace, personne ne prend conscience de ce qui se passe (les gens au bord du bassin prennent des photos) sauf un commissaire qui comprenant l'urgence de la situation et avant que Jorge ne coule, se jette à l'eau pour récupérer Jorge.


On est passé près d'un évènement assez grave.


Vous pouvez retrouver ce qui s'est passé dans la vidéo suivante entre 40" et 2 minutes :



2011, retour à Jérez et de nouveau victoire de Lorenzo, cette fois-ci, pas de suspens et victoire de Jorge sur une piste mouillée près de 20 secondes devant Pedrosa.


Jorge décide de corriger son raté de l'an passé et joue la prudence, il décide de se jeter dans un bassin plus petit.


Mais en s'élançant, sa botte droite glisse sur le rebord du bassin et il fait un vol plané énorme et pas maîtrisé. Là encore, raté pour la célébration réussie.


La voici en vidéo et c'est celle de la photo en tête de cet article :



Mais les gaffes de Jorge ne s'arrêtent pas là, nous sommes fin 2015 et Lorenzo tout juste titré va fêter sa couronne mondiale devant son public à Majorque.


Il met les gaz et d'un coup, une fumée blanche jaillit de sa moto et Lorenzo saute de sa selle, il s'est brulé à la jambe et se fera immédiatement bander le mollet gauche.


Voici la vidéo de cet évènement :



On l'aime bien notre Jorge et un pilote farceur comme Crutchlow ne pouvait pas le manquer.


Nous sommes à Motegi en 2015 et tout le week-end, Jorge se plaint de son épaule gauche et il grimace tout le temps.


Alors profitant d'un essai de départ aux côtés de Jorge, Crutchlow en profite pour bien se moquer de lui :



Que de bons souvenirs et n'est pas Rossi qui veut mais finalement, ces improvisations nous ont amené de beaux moment à regarder!


Merci Jorge.




65 vues7 commentaires