Brad Binder a remplacé le Motocross par l'Enduro.



Au début de cette année, au mois de janvier, Brad Binder a fait une lourde chute à Motocross, résultat, poignet fissuré et cela a remis en cause le fait de s'entrainer dans cette discipline. En 2018, il s'était carrément fracturé les deux jambes + une cheville!


Et la récente chute et blessure de Pedro Acosta lui a confirmé que l'entrainement en motocross peut être dangereux.



Donc il a pris une décision radicale, plus d'entrainement à Motocross, place à l'Enduro, il nous explique pourquoi :


Le motocross est dangereux, j'ai moi-même vécu ça deux fois (en parlant des blessures). Je dois y renoncer. Je ne ferai plus de motocross tant que je serai pilote, je pense. C'est un bon entraînement et très amusant, mais malheureusement c'est dangereux.


Pour l'entraînement physique, je fais de l'enduro et du trial et pas à grande vitesse.


Je pense que c'est beaucoup plus sûr que le motocross. Parce qu'en MX il y a des sauts et de la vitesse, je me suis souvent blessé. En enduro, vous roulez principalement en première vitesse et poussez la moto sur des rochers. Bien sûr, vous pourriez tomber et glisser, mais je pense toujours que c'est beaucoup plus sûr que le motocross.


Je suis parfois sur le point de tomber et je jette juste la moto. Alors je sacrifie ma moto avant de me sacrifier.


Physiquement, c'est un bon entraînement, l'enduro est l'un des entraînements les plus difficiles que vous puissiez faire - regardez Erzberg. C'est juste incroyable, ces gars-là sont des machines.


Quand on roule, on est sur la route pendant cinq ou six heures et puis je suis complètement épuisé. Nous avons deux litres à boire et quand je rentre à la maison, je bois un autre litre d'eau parce que je suis juste déshydraté et épuisé - surtout maintenant en été quand il fait 35 degrés en Espagne.


Et concernant les vacances :


Je ne toucherai pas à une moto pendant deux semaines. Avant cela, je vais aller pêcher.

25 vues1 commentaire