Bagnaia : "J'ai gagné car j'étais le plus fort".



C'est un Pecco Bagnaia visiblement agacé qu'on lui répète à chaque interview le thème des consignes d'équipes.


Alors s'il reconnait que l'idée d'une consigne d'équipes n'est pas à exclure au moment du dénouement du championnat, il veut rappeler qu'il a remporté 6 victoires sans consignes.


Et même si Miller et Zarco ont décidé récemment de ne pas prendre le risque d'attaquer Pecco, on ne peut pas dire que pour le moment, les autres pilotes Ducati lui ait déroulé le tapis rouge, Bastianini en particulier.


Je connais mon potentiel et je sais que je peux gagner une course sans aide. Bien sûr, une aide extérieure serait bénéfique dans le championnat à la fin, mais j'ai gagné six courses parce que j'étais le plus fort. Pas parce que quelqu'un m'a laissé passer ou m'a attendu.


Je vais continuer à tout donner dans les courses, mettre beaucoup de pression et ne pas penser au championnat. je ferai mon travail. Quand vient la dernière chance, le dernier moment, de gagner le championnat, alors je pense à tout. Mais pour le moment je ne veux pas y penser.


La seule façon d'être heureux est de gagner et de tout faire sur une moto qui n'a pas remporté de titre depuis 15 ans.



56 vues9 commentaires