top of page

Après le shakedown, Jonas Folger nous fait part de ses premières impressions.



Après une prise de contact en 2022 avec un premier essai, Jonas Folger a pu signer la semaine dernière un contrat de testeur avec l'équipe KTM et il a pu faire le shakedown aux côtés de Dani Pedrosa.


Mais vu le faible nombre de tours qu'il a réalisé, il semble que pour le moment, le principal travail est réalisé par Dani, Folger travaillant surement sur d'autres aspects.


Il a donné une longue interview pour Speedweek dont je vous résume les principaux passages :


Une Wild-Card?


L'envie est là. Mais je veux aussi tester davantage et avant tout apprendre à mieux connaître la moto. Pour que je puisse être rapide et cohérent et que je connaisse parfaitement la moto. Mais si ça arrive et que je suis prêt, bien sûr j'aimerais le faire.


Sur quelle piste?


Je choisirais l'une de nos pistes d'essai, c'est-à-dire Jerez, Misano ou Valence.


Se sent-il en forme après autant d'années loin du Moto Gp?


Oui, je me sens en forme. La route a été longue de 2017 à aujourd'hui, bien sûr. Mais c'est encore bon.


Pourra t'il de nouveau supporter le stress d'un week-end de gp?


Tu veux dire ça à cause des performances du Championnat du Monde Superbike 2021 ? Non, il y avait d'autres raisons. Cela n'a rien à voir avec 2017. Mais j'en ai fini avec ce sujet.


Vous organisez également des événements Racing for Fun avec Jesko Raffin. Ces activités continuent malgré le contrat KTM ?

Oui, nous avons huit dates prévues pour 2023. Peut-être deux autres.

12 vues0 commentaire
justbiker-footer.jpg
bottom of page