top of page

Après deux après-midi de test, Toprak parle des différences entre la Yamaha et la BMW.



Après deux après-midi de test sur le circuit de Portimao, le champion du monde 2021 nous donne son 1er avis sur sa nouvelle moto.


Vu que la pluie était prévue pour ce lundi, le test avait commencé dimanche après-midi, une mise en bouche de 11 tours.


Ce lundi, la pluie a bien été au rendez-vous et le turc a attendu que la piste soit presque sèche pour rouler et il a accompli 19 tours avec une petite chute à la clef.


Ce double test se finira aujourd'hui et demain sur le circuit de Jérez en espérant une météo clémente qui permettra au turc de couvrir bien + de tours.


En général, je suis content, car c'était un test très positif. Mon ressenti avec la BMW M 1000 RR est très bon. Maintenant, je comprends la moto et nous avons réalisé d'excellents chronos, même si les conditions de piste n'étaient pas les meilleures. Je n'ai pas attaqué pour réaliser un chrono rapide et nous n'avons pas utilisé les pneus les plus tendres. Je me suis amusé, même si je n'ai pas pu faire beaucoup de tours.


J'apprends parce que cette moto est complètement différente pour moi, mais j'ai commencé à m'adapter. Lundi, le ressenti avec l'avant s'est amélioré. La puissance et le frein moteur sont incroyables, la moto est rapide en ligne droite et la motricité fonctionne bien. Je suis très optimiste, nous devons juste faire plus de tours. J'ai besoin de plus de temps. Je dirais que nous ne sommes pas loin, nous arrivons.



Quelles sont les différences avec la Yamaha?


La plus grande différence, c'est le frein moteur, qui est incroyable. Et l’autre grande différence est que la moto est très rapide en ligne droite. C'est la première fois que je ressens de la puissance et j'en suis content.


Je dois encore comprendre l’aérodynamisme, peut-être que je peux le sentir à la sortie du dernier virage, en montée. Je me concentre sur l'entrée de virage et l'accélération, j'ai peut-être besoin de plus de temps pour comprendre les ailerons.


Avec la BMW, je n'ai pas à me battre avec les wheelings. En sortie de virage, je ressens la puissance et je la ressens aussi après la montée. Le moto accélère davantage. Je suis également satisfait du freinage dans le virage 1, car je commence à m'incliner et à ressentir davantage le freinage moteur.


Une première analyse très positive mais qui devra être confirmée sur le tourniquet de Jérez.

40 vues1 commentaire
justbiker-footer.jpg
bottom of page