top of page

Andrea Iannone fera son premier test en World Superbike les 31 octobre et 1er novembre.



Dans 11 jours débutera la seconde partie de la carrière d'Andrea Iannone.


Après 4 années de suspension pour "dopage", le temps est venu pour le pilote italien de reprendre la compétition.


Et c'est un sacré pari que fait Iannone comme sa future équipe Go Eleven, car il a signé sans savoir où il en est de sa compétitivité.


Il fera donc un test de deux jours sur le circuit de Jérez deux jours après la fin du championnat du monde WSBK qui se sera déroulé sur le même circuit.


Son team manager Denis Sacchetti est enthousiaste même s'il sait que cela sera très difficile au début. Et il rajoute que Iannone ne revient pas pour l'argent :



Andrea est l'un des rares pilotes capables d'attirer un large public – comme Valentino. Les pilotes actuels du SBK sont de premier ordre, mais ils sont surtout connus des fans. Andrea peut contribuer à élargir le spectre et peut-être attirer de nouveaux sponsors. C'est une opportunité que nous devons tous saisir – nous, les autres équipes, la Dorna, les chaînes de télévision et tous les autres médias.


Nous ne devons pas nous laisser mettre sous pression. Au début, nous souffrirons, nous devons donc prendre les choses avec calme et profiter du moment. Au fil du temps, nous verrons où le voyage peut nous mener. Je pense qu'Andrea peut obtenir des résultats importants, il a le talent et la volonté.


En tout cas, il nous divertira. Il ne revient pas pour gagner de l'argent, mais pour reprendre quelque chose qu'on lui a pris. C'est une motivation différente de celle des pilotes qui ont annoncé leur retraite et sont revenus plus tard.

8 vues0 commentaire

Comments


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page