top of page

Alvaro Bautista surpris d'être en tête du championnat du monde.



Peu d'actualités ces dernières semaines concernant le World Superbike et pour cause, il y a une pause de 2 mois. Nous en avions déjà parlé dans un précédent article que je vous conseille de lire si cela n'a pas été fait :



Concernant Alvaro Bautista, après sa blessure juste avant le grand prix Moto GP de Malaisie en fin de saison passée sans compter le lest qu'il a à présent sur sa moto, peu de monde pariaient sur lui.


Et les premiers tests en 204 ont montré un Bautista très loin de la tête et cela s'est confirmé lors des premières courses de la 1ère manche à Phillip Island.


Mais depuis la course 2 en Australie, le double champion du monde en titre n'est plus descendu du podium et il a aussi remporté deux victoires.


Et surprise, il pointe en tête au championnat 6 points devant son grand rival Razgatlioglu.


Bautista nous parle de son début de saison et du plaisir qu'il prend en Superbike.


Je ressens moins de pression que lorsque j'étais en Moto GP, j'ai l'impression de courir parce que j'aime ça et parce que je veux le faire. Je le vis comme un passe-temps, pas comme un travail. Et quand c'est quelque chose que tu veux, tu n'as pas besoin de motivation, parce que je m'amuse et j'aime ce que je fais. Avec l'âge et l'expérience, je vois les choses différemment.

En quoi cette saison 2024 est différente pour vous ?

Cette année est différente, les coureurs sont différents et le niveau est différent. J'ai commencé avec un problème physique et je ne sais pas pourquoi, cette année j'ai plus de motivation et d'envie de travailler pour m'améliorer.
Je sens que le niveau est plus élevé et que pour être compétitif, je dois travailler plus dur. C'est que je veux être compétitif et donc je dois travailler plus dur. Je ne suis pas comme les autres coureurs qui ont gagné et qui, s'ils rencontrent des difficultés, pensent 'J'ai fait tant d'années et je resterai à la maison, je n'ai pas besoin de continuer à travailler et à m'améliorer'.

Pensez-vous à la retraite ?

Ma famille est importante et j'ai le sentiment qu'elle aime mon monde. Il ne s'agit pas seulement de famille. Je suis à un haut niveau de compétition depuis de nombreuses années, il y a l'âge et il commence à y avoir davantage de facteurs extérieurs à la famille qui peuvent influencer mon avenir. Il y a aussi de nouveaux rivaux, heureusement j'ai un bon soutien de la part de ma famille et de mes amis, cela me permet de rester concentré sur la course.
Pour le moment, je n'ai pas l'impression de dire 'je m'arrête' . Je suis juste concentré sur le fait de retrouver les meilleures sensations et de m'amuser. Dès que je me réveille le matin sans penser "Je veux devenir un meilleur conducteur", je m'arrête."

Etes-vous surpris d'être en tête du championnat du monde ?

Si vous me l'aviez dit avant la première course, je ne l'aurais pas cru. C'est une belle surprise de mener le championnat. Pour le moment, je veux avoir de bonnes sensations avec la moto, ce n'est pas la même chose que l'année dernière et donc avant de penser à l'avenir, je veux retrouver le sentiment d'être à 100 %.
Maintenant, j'ai l'impression d'être à 85 ou 90 % . Après les essais à Crémone et Misano, j'espère retrouver des sensations et arriver aux courses de Misano au meilleur de ma forme.

21 vues0 commentaire

Comments


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page