top of page

Alvaro Bautista : "Je serais prêt à refaire une saison en Moto Gp".



Nous savons que revoir Alvaro Bautista refaire une saison Moto Gp est du domaine du rêve, de l'hypothétique, mais le pilote espagnol se considère comme au sommet de sa carrière et que refaire une saison Moto Gp ne lui ferait pas peur sur le plan physique et mental.


Mais Alvaro va pouvoir se jauger sur un week-end de course vu qu'il participera au grand prix de Malaisie à Sepang début novembre. Grand prix qu'il a déjà préparé en faisant deux tests en juin et en août.


Il rappelle à ses détracteurs qu'il a déjà terminé 5ème du championnat en 2012 derrière 3 des 4 fantastiques et derrière Doviziozo qui avait réalisé une saison exceptionnelle sur la Yamaha Tech 3.


Il finira aussi 6ème du championnat en 2013 derrière les 4 fantastiques et derrière Cal Crutchlow.


Dernièrement, il disait ressentir de la pression après qu'il ait vu ce qu'a réalisé Dani Pedrosa à Misano et qu'il savait qu'on attendait à qu'il fasse aussi bien.


Mais ne pas oublier que Pedrosa roule régulièrement sur une Moto Gp, ce qui n'est pas le cas d'Alvaro.


Un top 10 serait déjà une belle performance de la part du champion espagnol :


Sur le plan physique et mental je ferais une saison en MotoGP, sur le plan personnel et temporel il faudrait que j'y réfléchisse, mais pour les deux autres aspects (physique et mental) je suis sûr que je serais prêt à faire un an en MotoGP.


Je n’y ai jamais pensé mais je devrais y réfléchir sur le plan personnel et temporel, car on a moins de temps de récupération et il y a beaucoup de distance à parcourir.


Je pense que je suis au meilleur niveau de ma carrière sportive , en terme d'expérience, de ressenti, de performance, de lucidité. Je ne sais pas, je me sens très bien et cette moto me permet de me faire plaisir. En 125, je me sentais très bien sur l'Aprilia, qui était une moto très compétitive, mais en Moto GP, j'ai l'impression que je ne pouvais pas non plus démontrer mon vrai niveau à cause du moment, à cause de la moto.


Je ne l'ai pas fait et avoir une moto où j'aurais pu dire : "Je suis à mon maximum pour démontrer mon niveau'" Je n'ai pas pu démontrer tout mon potentiel.



Que pense t'il du Moto Gp actuel :


Avec les aides électroniques, le 'holeshot' et ainsi de suite... ils rendent désormais plus difficile en Moto GP la différence entre un pilote très fort et un champion. Maintenant, il est difficile de différencier un officiel d’un satellite, quand je roulais c’était très différent. On le voit chez Pecco, Bezzecchi ou Marini. La différence se fait lorsque tout est parfait pour exploiter au maximum le potentiel de la moto.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page