top of page

Bautista :"A cause de mon high side en Superbike, je perdais 1" dans les virages à gauche"!



On ne peut pas dire que le retour d'Alvaro Bautista en Moto GP ait été une réussite.


Personne n'attendait qu'il fasse aussi bien que Dani Pedrosa mais certains espéraient qu'il soit proche du top 10.


Mais de là à finir derrière Lecuona qu'il domine largement en WSBK, c'est que quelque chose clochait.


Alvaro Bautista a attendu la fin du week-end pour en parler mais sa chute lors du test WSBK à Jérez la semaine dernière lui a laissé des séquelles qu'il n'imaginait pas.


Et c'est son chef mécanicien qui lui a dit : "Mais pourquoi es-tu dans de très bons temps dans les virages à droite alors que tu perds une seconde dans les virages à gauche?"


En effet, après un vendredi difficile, Bautista avait trouvé un bon rythme en FP3 en étant à seulement 8/10ème des meilleurs avec des pneus usés avec un chrono de 1'59"8.


Et puis plus rien, à peine 4/10ème de mieux en Q1 , 2'00"6 en course sprint, à 8/10ème de son temps de la FP3 et 2'01"6 aujourd'hui.


Sans lui chercher d'excuses, si Bautista avait maintenu son rythme de la FP3, il aurait été proche du top 10 mais son manque de force à gauche du à cette chute en Superbike lui a fait perdre de plus en plus de forces.


Espérons que l'an prochain, il ait de nouveau une chance et qu'il soit à 100% physiquement.


Maintenant, je peux avouer que ce furent trois jours vraiment difficiles pour moi. Après le mauvais high side lors des tests de Jerez, j'ai eu beaucoup de douleurs au cou. Cependant, je suis arrivé en Malaisie sans aucun sentiment négatif particulier.


Les problèmes ont commencé lorsque je suis monté sur la moto pour les essais libres vendredi. Je suis très frustré, mais je suis quand même content d'avoir terminé la course, même si ce n'était pas facile du tout.


Je ne veux pas chercher d'excuses et en fait c'est pour cela que je n'ai jamais parlé de ce problème ces derniers jours. Je n'ai même rien dit à mes techniciens lorsqu'ils m'ont demandé la raison de la différence de performance entre les virages à droite et les virages à gauche.


Ce n'était pas une douleur, mais un réel manque de force dans mon bras gauche. C’est pour cette raison que je ferai certainement des contrôles plus approfondis à mon retour à la maison. C'est dommage car j'étais convaincu que je pouvais faire mieux.


Je suis en colère contre moi-même, parce que j'ai pu m'amuser et je n'ai pas pu attaquer. Avec cette moto, il faut appliquer beaucoup de force de freinage et je n'avais pas assez de force dans mon bras gauche, donc j'en perdais beaucoup. Je ne suis pas frustré du résultat, mais parce que je n'ai pas pu rouler à mon meilleur niveau. Mon problème était à 90% celui-ci. Je n'ai pas pu profiter de la chance que j'avais.



30 vues0 commentaire

Opmerkingen


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page