top of page

Alex Marquez : "Les premières courses seront cruciales".



Alex Marquez arrive à un moment charnière de sa carrière, soit il réussit chez Ducati, soit il pourra dire adieu au Moto Gp.


Et c'est lui même qui le dit. Il sait en effet qu'il a la moto championne du monde entre les mains, en l'occurence la GP22 et même si la GP23 semble un peu au dessus, avec cette GP22, Alex Marquez doit démontrer qu'il peut viser régulièrement le top 5.


Et quoi de mieux pour lui de commencer sur le seul circuit (Portimao) où il n'est jamais sorti du top 10.


8ème début 2021, 4ème fin 2021 et 7ème juste derrière (et même à côté) son frère en 2022.



Sa 4ème place en 2021 aurait même pu déboucher sur un podium car il attendait le dernier tour pour attaquer Miller, manque de chance, un drapeau rouge a mis fin à son espoir dans ce dernier tour.


Laissons la parole à Alex Marquez :


Ça commence enfin, nous avons eu deux journées d'essais très positives et j'ai vraiment hâte de me mettre à l'épreuve sur la piste. J'aurais certainement aimé quelques jours de plus pour mieux connaître la Ducati, mais je dois dire que nous sommes bien placés.


Les trois ou quatre premières courses de l'année seront cruciales pour trouver l'élan et les sensations de la saison.


Portimao a toujours été une course très physique, il va donc falloir bien gérer nôtre énergie. Ensuite en Argentine on verra où on en est, sur une piste habituellement un peu sale en début de week-end, où il sera important de commencer fort tout de suite et de gérer moins.

13 vues0 commentaire

コメント


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page