top of page

Alex Marquez : "Chez Honda, je ne me suis pas senti aidé".



S'il y a bien un pilote qui doit être satisfait de partir d'une équipe, c'est bien Alex Marquez.


Encore + que Pol Espargaro car le cadet des Marquez va rouler sur la moto championne du monde.


Après avoir réalisé une très bonne fin de saison 2020 dans l'équipe usine, Alex Marquez a été rétrogradé chez LCR pour laisser la place à Pol Espargaro.


Avec le recul, on se demande si le petit frère n'aurait pas fait mieux mais avec des si...


Et le moins qu'on puise dire, c'est qu'Alex Marquez ne gardera pas des souvenirs inoubliables de ces 3 années d'expérience chez Honda.


Si nous regardons les chronos, Honda s’est améliorée sur tous les circuits, mais lorsque nous faisions un demi pas en avant, les autres en faisaient un pas et demi. C’est pourquoi nous étions si loin.


Je pense qu’il y a eu une absence de réaction dans le sens d’une amélioration au cours de la saison. A chaque fois que quelque chose était testé, c’était pareil ou pire. Cela a fait perdre un peu son chemin à l’usine. Ils apportaient des pièces, mais tout ce que nous avons testé tout au long de l’année était pire.


Ce n’est pas que Honda n’a pas travaillé, c’est qu’ils ont essayé des choses qui n’ont pas fonctionné comme prévu. Ce qui nous a manqué, c’est de nous améliorer tout au long de la saison.


Et il adresse un bon mot aux nouvelles recrues :


Que Rins et Mir puissent donner des commentaires est une chose, mais que Honda les écoute une autre. C'est le gros problème, la communication. Pas seulement les pilotes mais les techniciens et l'usine. Et comme l'a souvent dit Marc, des infos sont perdues en cours de route.


Au final, je ne pense pas que cela soit un problème de pilotes mais d'organisation.

Quand Marc était blessé en 2021, il n'y avait pas de direction chez Honda, ils étaient perdus.


A de nombreuses reprises, lorsqu'ils se trouvaient à un moment critique, j'étais parfois présent, j'étais là pour aider, ils n'ont pas obtenu de moi autant qu'ils le pouvaient ou je ne les ai pas assez aidés mais c'est aussi parce qu'ils ne m'ont rien donné.


C'est là que j'ai senti que je n'étais pas à ma place chez Honda. Je ne me suis jamais senti dans une position où ils me prenaient en considération mais surtout pour apporter quelque chose au projet.

16 vues2 commentaires
justbiker-footer.jpg
bottom of page