Alessio Salucci :"Nous aurons deux GP22 et c'est un choix stratégique".



La saison 2022 est à présent terminée et le bilan pour l'équipe VR46 est plutôt positif.


Marini a terminé 12ème du championnat avec 120 points et 3 top 5.

Bezzechi a terminé 14ème du championnat avec 111 points et 4 top 5 dont un podium à Assen (second).


Et comme pour l'équipe Pramac, pour Marini, il est apparu tout au long de la saison que la Full GP22 avait des problèmes sur certains circuits, son moteur trop brutal dans les plus bas régimes étant un handicap.


Pecco Bagnaia avait entrevu ce problème dès les essais hivernaux et avait décidé de rester sur le moteur 2021.


Bezzechi lui a eu le même modèle que Bastianini, un modèle totalement 2021 qui lui a permis de performer et de s'adapter à la catégorie reine.


Pour l'année 2023, Marini n'aura pas le modèle usine, par contre tout comme Bezzechi, il ont récupéré les motos de Bagnaia et Miller, des GP22 à moteur 2021.


Même si Ducati ne voulait probablement pas donner une 5ème GP23 l'année prochaine, l'explication de deux motos identiques dans le stand se comprend et Uccio nous donne ses explications :


Nous avons la moto du champion du monde pour Bezzecchi, nous l'avons peinte et juste mis de l'essence. Les gars ont retrouvé les motos officielles 2022, les gars sont contents, ils ont des améliorations. Surtout, la puissance du moteur se délivre de façon fluide, ce qui manquait à Luca Marini. On est parti du bon pied, en pensant à 2023, on est plutôt content.


Pour la saison MotoGP 2023, nous avons deux GP22, nous avons décidé de ne pas avoir la moto d'usine comme cela s'est produit avec Luca cette année pour donner une continuité au travail accompli cette année.


Mais aussi pour avoir deux motos identiques dans le garage, pour que l'équipe puisse mieux travailler et tirer le meilleur parti des données de chacun. Quand en début d'année Pecco Bagnaia a ressenti quelques problèmes sur la GP22, Ducati a fait quelques améliorations, donc sa moto de championnat du monde n'est pas celle que Marini a utilisée en 2022.


Nous avons maintenant le meilleur package Ducati de 2022 que nous utiliserons en 2023, tandis que Pramac aura la GP23.


Pecco et Dall'Igna ont fait un excellent travail pour rendre le moteur un peu plus doux et c'est très important. Si de 0 à 15% des gaz vous cassez la poignée, alors vous devez travailler avec l'électronique pour empêcher la moto de tourner. Si par contre le moteur est plus doux, tu peux faire plus de kilomètres, sortir plus fort, donc tout va mieux.


Et Uccio nous apprend qu'il a beaucoup appris :


A force d'avoir des réunions, je suis ingénieur aussi, si tu veux rester ici tôt ou tard tu apprendras (rires). Jusqu'au milieu du championnat, j'ai souffert de l'absence de Vale, mais au final Pecco et notre équipe ont été formidables. C'est aussi pour cela que nous avons décidé de continuer avec la GP22. Il y a un an j'aurais signé avec du sang pour finir cette Coupe du monde de cette façon.

57 vues7 commentaires