top of page

Aleix Espargaro sur Andrea Iannone, "ne jamais dire jamais".



Voici un pilote dont on n'entend plus parler et pour cause, il est suspendu pour dopage jusque fin 2023.


Andrea Iannone aura 34 ans à la fin de sa suspension mais + que l'âge, c'est l'arrêt complet de compétition pendant 4 années qui risque d'être le plus préjudiciable.


Lui même dit qu'il tentera de revenir mais est-ce qu'une équipe Moto Gp prendra le risque de le recruter?


Son avenir à moto, s'il y a avenir, aura + de chances de se réaliser dans le championnat du monde superbike.


Aleix Espargaro nous parle de ancien coéquipier :


Il y a quelques jours, j'ai subi un test anti-dopage urinaire.


Mon coéquipier, Andrea Iannone, a été testé positif il y a deux ou trois saisons et a été sanctionné, il doit purger une autre année. Je ne pense pas qu'il y ait un gros problème de dopage en Moto Gp.


Il dit que c'était une intoxication alimentaire, à cause de la viande qu'il a mangée au GP de Malaisie. Ils auront mis une viande différente de la mienne, car lui seul a été testé positif (rires).


S'il reviendra concourir ? Bien sûr qu'il le peut, ne jamais dire jamais.


Ne pas oublier que si Andrea Iannone n'avait pas fait appel, il est probable qu'il serait de nouveau en piste car la première sanction était de seulement deux années.

67 vues6 commentaires

7 Comments


Pierre Jacques
Pierre Jacques
Jul 10, 2022

Le MotoGP, á l'instar de la F1, veut des pilotes de plus en plus lisses, et fait tout pour se séparer des Bad Boys , genre Ianone , Redding .

Dommage , moi les Barry Sheene, et son attitude arrogante, très Rock and Roll, me manque, un Anthony Gobert, un John Kocinsky, me manquent

Like
PatDjango
PatDjango
Jul 11, 2022
Replying to

En même temps, un pilote quelqu'il soit ne va pas rester en MotoGP juste pour son coté Bad Boy mais par ses performances, qui dans le cas de Redding ont été bien maigres, Anthony Gobert aussi.

Quant à Kocinsky c'est son caractère de cochon qui a refroidi tous les constructeurs, cf la Suzuki RGV 250 du team Tech3 à laquelle il donnait des coups de pieds dedans après un moteur cassé. Lui était un pur talent, mais malgré ses victoires avec Yamaha et surtout Cagiva, quel gâchis ...

Like

Paddock-89
Paddock-89
Jul 10, 2022

Merci Philippe ! à noter qu'Aleix Espargaro a lâché cette banderille sur Iannone dans un flot de questions générales sur le MotoGP lors d'une émission sur Movistar+. Il ne visait pas spécifiquement Iannone mais défendait plutôt l'ensemble des pilotes moto en disant qu'il ne pensait pas qu'il puisse y avoir de dopage avec les contrôles. C'est effectivement suspect qu'en ayant mangé la même viande à la même table de restaurant, l'un soit déclaré positif et l'autre non. C'est tout de même dommage pour Iannone. Il possédait du talent mais a ruiné sa carrière en se laissant happer par la bêtise des réseaux sociaux. Quel gaspillage ! Bon courage à lui pour revenir dans le milieu à son âge.

Like
VFR750
VFR750
Jul 11, 2022
Replying to

Salut Pat,

comme Sir ci-dessous, je suis d'accord avec vous: le TAS a voulu faire un exemple avec Iannone (qui était une proie facile en plus).

Montrer aux pilotes qu'ils ne sont pas au dessus des lois, et qu'ils doivent être clean.


Alors oui, on en a parlé et reparlé de cette condamnation, de l'attitude désinvolte d'Iannone au procès en appel (en gros, aucune défense de préparée, il arrive les mains dans le poches en sifflotant, ou presque), je ne vais pas refaire le récit historique.

Mais une dernière remarque: grâce à la décla d'Espargaro, les derniers sceptiques voient bien qu'il mentait et que oui il utilisait des produits dopants.

Plus par bêtise d'ailleurs, car ils ne lui amenaient rien…

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page