top of page

Alberto Puig : "Nos résultats sont inexistants et ce n'est pas acceptable".



Le retour dans le paddock a du être très dur pour Alberto Puig. Après avoir été endeuillé par le perte de son papa, il est arrivé dans un stand Honda complètement désabusé.


Deux de ses pilotes titulaires étaient absent (Mir et Rins), tandis que Marquez a déclaré forfait pour le dimanche en voyant que sa blessure à la côte le faisait trop souffrir.


Il a pu constater que Lecuona faisait un bon remplacement mais patatra, sa Honda s'est éteinte en pleine course et Bradl a fait une course anonyme.


Seul Nakagami a été au niveau et a pu ramener les points de la 8ème position avec la satisfaction d'avoir été proche d'Alex Marquez et Marini.


Alberto Puig nous fait donc un triste constat :


Bien sûr, nous ne pouvons pas être satisfaits de cette situation ou croire qu'elle est en aucune façon acceptable. Trois de nos pilotes sont blessés et les résultats sont inexistants, ce n'est pas notre objectif en course.


Pour l'instant, nous devons nous concentrer sur la récupération de Marquez, Mir et Rins afin qu'ils reviennent à 100% en forme. Heureusement, nous avons maintenant la pause estivale où ils peuvent se reposer et récupérer.


Il est clair que nous devons faire plus pour permettre à nos pilotes d'atteindre leur potentiel maximum. Tout le monde au HRC, en Europe et au Japon, y accorde toute son attention. Nous ne sommes pas satisfaits et nous savons qu'il reste encore beaucoup à faire.


Qu'est-ce qui est prévu en termes de développement pour les semaines et les mois à venir?


Tout d'abord, nous devons bien comprendre où se situent les problèmes et comment les résoudre au mieux. Ce sera l'objectif principal de tous les ingénieurs du HRC au Japon pendant cette pause. Ils travaillent déjà sur quelques points en fonction des retours des pilotes depuis le début de l'année, mais nous devons continuer à travailler et à progresser.


Une Moto GP est un ensemble complet, vous devez en améliorer tous les aspects. Une nouvelle pièce résout rarement tous les problèmes.


Nous essaierons d'avoir une vision plus claire de l'avenir après la pause. Maintenant, il s'agit d'analyser et d'aller aux racines, au cœur de notre situation.


Où a été l'erreur de Honda?


Maintenant, nous parlons d'erreurs parce que nous sommes dans la merde. Mais nous avons aussi bien fait certaines choses.


Si vous regardez en arrière, en 2020, nous avons eu la pandémie de Covid et la blessure de Marc, ça s'est juste détérioré à partir de là. La situation était très compliquée du point de vue du pilote à cause de cette blessure. Du point de vue de l'entreprise, cependant, il n'était pas facile pour nos ingénieurs de voyager du Japon à l'Europe. Ils ont donc dû rester en Europe et n'ont pas pu développer la moto comme ils le faisaient auparavant car ils ne sont pas retournés au Japon et n'ont pas partagé autant d'informations.


Dans ce type de course comme on a maintenant, tu perds un peu, mais au final c'est beaucoup plus : tu sors en piste un jour et tu perds deux dixièmes, le lendemain c'est quatre dixièmes, puis c'est une seconde et le lendemain, vous appartenez à l'histoire. Je ne pense pas que ce soit un moment spécial. C'est une série de difficultés qui nous ont mis dans cette situation actuelle.

23 vues0 commentaire

Comentários


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page