Affluences en baisse! Effet Rossi? Effet d'après Covid?



Ce week-end, nous étions en Italie, terre de Valentino Rossi et après un retour à la normale après la pandémie, tout le monde était curieux de voir quel impact aurait l'absence de Valentino Rossi au niveau de l'affluence.


Et les chiffres ont été très décevants pour cette édition 2022 comparé à l'affluence de 2019.


2019 : 139 329

2022 : 74 078


Mais si l'on regarde les autres Gp du début de saison, la baisse est beaucoup moins spectaculaire avec plus de 100 mille spectateurs sur 4 autres grands prix (à part le Qatar avec 17 mille spectateurs) :


Mandalika : 102 801

Rio Honda : 123 101

Jérez : 186 759

Le Mans : 225 000


Ce qui saute aux yeux, c'est la grosse affluence au grand prix de France, ce qui prouve que l'affluence est directement impacté par le fait d'avoir un champion de la nationalité du pays et qui performe.


Pas besoin d'être devin pour comprendre qu'une partie de l'affluence au Gp de France est le fait de Fabio Quartararo et un peu Johann Zarco.


Malgré l'éclosion de Pecco Bagnaia, d'Enea Bastianini, la présence du frère de Valentino Rossi (Luca Marini), de Bezzechi, de Giannantonio, il semble qu'aucun de ces pilotes ne suscite l'enthousiasme chez nos amis transalpins.


Espérons que cette baisse d'affluence ne soit que passagère.

43 vues10 commentaires

Posts récents

Voir tout